mercredi 28 novembre 2012

Vous reprendrez bien un peu... d'hypocrisie ?

Web mon mardi ! Voilà un sujet qui me tient à coeur depuis longtemps, ça fait quelques semaines que je vous ai annoncé qu'on allait en parler, mais finalement ne sachant par quel bout aborder ce thème je n'étais en fait pas si pressée de m'y coller.

Je ne vais pas parler des mensonges, pipeautages et autres mythos que certaines filles peuvent raconter pour s'inventer une vie "so hype", je vais seulement aborder la question des relations entre blogueuses (il y a déjà pas mal à dire).

J'ai juste envie de vous partager ce que je ressens et ce qui me gêne de plus en plus. D'autant plus que moi-même je me sens parfois mal à l'aise par rapport à cela : j'ai envie d'avoir des échanges sincères avec les autres et ne pas avoir à me demander à chaque fois si telle ou telle "copine" me dit vraiment ce qu'elle pense. Quand on suit un blog, il n'y a aucune obligation, alors pourquoi se forcer à faire semblant ?

Donc tu l'auras compris, cette semaine pas besoin de petit cahier ni de crayon pour ce "Web mon mardi", prends juste un siège, installe-toi, et toi et moi, on va parler. Beaucoup. Mais ça, tu as l'habitude maintenant (et si ce n'est pas le cas, en fait là je suis en train de t'avertir que ce post va être long. Très.)



___________________________

- L'hypocrisie -

Selon le Larousse, c'est une "attitude consistant à dissimuler son caractère ou ses intentions véritables, à affecter des sentiments, des opinions, des vertus qu'on n'a pas, pour se présenter sous un jour favorable et inspirer confiance".

Sur les réseaux sociaux où la force du narcissisme, la mise en scène de sa propre vie et la course à la popularité sont des moteurs puissants, difficile de ne pas tomber dans le piège de l'hypocrisie. Et la distance rend les choses encore plus faciles : écrire un com en disant qu'on "adore", alors qu'en fait on se moque derrière son écran depuis 10 min c'est so easy...



____________________________


Quand est-ce qu'on est hypocrite ?

En tant que blogueuse, on a plusieurs raisons d'être hypocrite :

> Pour s'attirer la sympathie des autres et donc agrandir son "fan club" parce qu'on est une fille trop adorable qui adore tout le monde, même les gens qu'on ne connaît pas (une vocation ratée de miss France ?)

> Pour flatter une marque ou des produits qu'on aime pas tant que ça, parce qu'on ne veut pas être blacklistée ou passer à côté d'un partenariat

> Pour ne pas froisser les autres, et toujours rester dans le "tout le monde il est parfait, tout le monde il est gentil". 

Sauf que ce n'est pas vrai. Comme dans la vraie vie, il y a des personnes qu'on apprécie, avec qui on partage les mêmes centres d'intérêt, et d'autres qui ne nous intéressent pas. Et parfois même ça peut évoluer : on début on apprécie une blogueuse et puis au fur et à mesure on aime de moins en moins ou l'inverse.


Se faire aimer à tout prix.

Faire un blog pour recevoir des insultes dessus, à moins d'être maso, je ne vois pas l'intérêt. Quand on ouvre un blog on a envie de partager, de montrer ce qu'on sait faire et d'être reconnue et appréciée pour nos "talents" (prétendus ou réels) et notre personnalité.

Et c'est là qu'arrivent les premières tentations d'hypocrisie

1. pour ne pas faire de  peine à aux nouvelles copines il faut les encenser même si elles font des trucs pourris.

2. se mettre à penser comme tout le monde (vive la pensée unique !), à adopter les mêmes attitudes et changer son style pour adopter tout ce qui est à la mode (si tu parles des sujets tendances du moment, tu attires plus de trafic)

3. attirer de la sympathie. Pour cela rien de mieux que de semer partout de la gentillesse qu'elle soit réelle ou feinte. Au point de faire amie-amie avec n'importe quelles blogueuses (même si tu t'en fiches des sujets qu'elles abordent sur leur blog) le but étant de bénéficier de leur popularité (quand elles sont célèbres) ou alors de se créer une cour qui vantera tes mérites aux 4 coins du web.



Si tes amis te disent que
"ton tatouage est superbe !"
il faut les emmener chez Optic 2000. 


Tu trouves que j'exagère ?

Un jour j'ai rencontré un groupe de blogueuses et une des premières choses qu'elles m'ont demandé c'est combien d'abonnées j'avais sur HC. Manifestement, ce n'était pas assez pour certaines et même si on avait apparemment bien sympathisé, je n'ai plus entendu parler de ces filles.

Autre exemple : la dernière fois pour répondre à une fille que je connais pas et qui m'avait laissé un mot, je vais sur son blog "mode". Je n'aime pas le premier look. Ni le second, ni le troisième. C'est simple, même si elle est toute mimi, je trouve qu'elle s'habille comme un sac (tu vois les gens que Cristina relooke sur M6 ? La même chose : ça ne va pas du tout avec sa morphologie, il n'y a pas de style, c'est débraillé, bref, même en étant indulgente...). Je reviens sur la première page, et comme son top n'est finalement "pas trop mal" je m'apprête à lui laisser un mot pour le lui dire. Et là je lis un com d'une fille que je "connais" disant à quel point son look est génial, qu'elle porte le tout très bien, lèche, lèche, lèche. Ok chacun ses goûts, mais là j'ai trouvé que c'était fort de café.


Et je ne parle pas des nail arts qui font saigner les yeux. Ni des tatouages kitsch. Mais chacun ses goûts n'est-ce pas ?


Si tu oses me dire que "si, c'est beau",
je ne peux plus rien pour toi. 

Source : Pinterest.



Dire qu'on aime ou se taire et passer son chemin ?

Dans ce contexte, une seule "loi" existe sur la blogo : si tu commentes un look, une créa ou un maquillage, etc... c'est pour dire que tu aimes sinon tu passes ton chemin. Sur les blogs qu'on ne connaît pas vraiment, je comprends. Mais si c'est sur le blog d'une personne qu'on suit depuis quelques temps, on devrait pouvoir avoir la liberté de donner son avis sincèrement. Pour moi c'est ça la richesse de l'échange. Pouvoir dire qu'on pense ou voit les choses autrement. 

Or pour les blogs mode par ex. mis à part sur 2 ou 3 (ceux de Yelle ou d'Isa où je me sens libre de faire des suggestions parfois) avec la plupart des blogueuses, même en étant quelqu'un de plutôt diplomate,  je ne me sens pas la liberté de dire réellement ce que je pense, et je me censure presque toujours : je ne dis que le positif ou je passe mon chemin. Car la blogueuse est hautement susceptible. Si tu la "critiques", que tu n'aimes pas ce qu'elle fait ou que tu ne partages pas son point de vue, c'est que tu es jalouse. Ouai, si on veut. C'est un peu simpliste non ? 


C'est vrai que parfois
il vaut mieux fermer les yeux.




Mais en même temps, quelle légitimité on a pour juger ce que font les autres ? 

Je ne sais plus qui disait qu'il n'y avait pas de formation pour devenir blogueuse. Beaucoup d'entre nous ne sont ni journalistes, ni des professionnelles de la mode ou de la beauté, alors quelle légitimité ? Apprécier la qualité d'un blog est difficile. D'autant plus qu'à partir du moment où un blog fait de l'audience ou touche une cible intéressante, il peut être rapidement mis en avant par les agences ou autres. Qu'il soit bien ou mal écrit. Que les photos/looks/créas soient pourri(e)s ou pas. Idem pour le contenu. 


"trop bien tes santiongs, 
j'adoooooore, t'es trop classe !"




Qu'est-ce qu'on peut dire ou pas sur les blogs des autres ?

En un peu plus d'un an de blogging, j'en ai vu passer des chamailleries de blogueuses. Il faut dire qu'il suffit parfois d'un simple commentaire ou d'un post qui ne plaît pas pour que la rage et la haine (oui tu as bien lu, rien de plus hargneux qu'une blogueuse vexée et sa horde de copines) se déversent en un clin d'oeil et cela peut devenir un réel déferlement en particulier sur Twitter. Mais par contre si une gamine se suicide parce qu'elle a été persécutée sur Facebook, on peut compter sur les blogueuses pour dire à quel point c'est horrible comme histoire. Mais bien sûr.

Alors forcément, ça fait réfléchir et avant de faire la moindre remarque ou suggestion, on tourne sa phrase 50 fois dans sa tête. Evidemment, on ne va pas sur les blogs des autres pour les agresser. J'ai une copine blogueuse bordelaise qui reçoit régulièrement la visite d'une fille qui vient vomir sa bile sur son blog, et je trouve qu'elle est courageuse de continuer à bloguer avec le sourire et en restant elle-même. Chercher le conflit ou blesser les autres je ne vois pas l'intérêt mais discuter sereinement ça devrait pouvoir être possible entre gens civilisés ?


Au final j'ai souvent l'impression que pour pas mal de blogueuses un commentaire doit forcément être une pluie de paillettes avec prosternation. C'est une façon de voir les choses. Mais dans ce cas ton blog ne t'apportera rien d'autre que des "ouai trop cool", ça fait du bien à l'ego, mais après ?


Je ne lis pas beaucoup de blogueuses (pas le temps), mais celles que je suis, j'ai vraiment envie d'échanger avec elles de façon sincère. Donc je sais que je ne vous dis pas souvent que je suis fan de vos looks (je suis difficile), mais il y a souvent au moins une pièce que j'aime et je vous le dis. Il y a des blogueuses que je n'ai plus envie de lire, d'autres que j'ai découvertes et appréciées tout de suite, d'autres que j'apprends à connaître petit à petit.

Sur mon blog tant que vous êtes aussi dans cette volonté d'échanger dans le respect mutuel, vous serez libres de me donner vos avis et j'espère que vous me laisserez la même liberté sur les vôtres.


Désolée d'avoir été aussi longue, mais je vous avais prévenues, non ?


NB : le dernière fois on parlait du fait de dire ou pas "ma belle" quand on se parlait entre blogueuses. En ce qui me concerne, j'ai des yeux, et je vois bien que les blogueuses que je lis ne sont pas des James Bond girls. Mais. On peut aussi être belle par la joie de vivre qu'on dégage, et je trouverai toujours qu'une blogueuse lambda souriante est 10 fois plus jolie que Kirsten Stewart (que je n'aime pas, ça c'est dit ;-)



Voilà, je crois que j'ai tout dit.
Et pour vous remercier de votre patience, 
je vous offre à toutes une paire de ces
superbes chaussures cloutées über tendance.









dimanche 25 novembre 2012

A la base, les cosmétiques bio, naturels, cruelty free c'est pas mon vraiment truc...

... mais je me soigne ! (je précise avant que tous les militants écolos et vegan ne me tombent dessus  à bras raccourcis en me huant)

Lundi Beauté ! Vous l'aurez compris, aujourd'hui on va parler cosmétiques "éthiques" en toute franchise, façon « Confessions Intimes ». Personnellement, si pour mon alimentation j'essaie de décrypter les étiquettes (une vraie corvée) et de privilégier les fruits et légumes produits en France par exemple plutôt que du bio importé du bout du monde, ou encore les petits prix  venus d’Espagne, au niveau cosmétiques je ne suis pas particulièrement sensible à l’argument   "éthique".

Quand je choisis mes produits de beauté, je ne décrypte pas souvent les étiquettes illisibles, ce que je recherche ce sont d’abord des soins efficaces et du maquillage adapté à ma carnation. Pour cela, je teste et j’essaie d’avoir les avis d’autres personnes. Ensuite, mon second critère de choix est le plaisir : il faut que la marque me fasse rêver, que l’emballage soit beau, que les produits sentent bon et que les textures soient agréables. Et toujours dans le côté plaisir, le moment de l’achat doit être un moment un peu « magique » c’est pourquoi l’endroit où je vais acheter mes produits est aussi très important. 

Même si je fais une partie de mes courses beauté chez Carrefour ou à la parapharmacie du coin, pour moi rien ne vaut le « bonheur » d’aller dans les parfumeries Marionnaud, Sephora ou Nocibé où j’ai mes habitudes : je dispose d’un grand choix de produits, je peux presque tout tester, je connais les vendeuses, j’ai ma carte de fidélité, je reçois des petits cadeaux et même si j’en sors ruinée, je suis contente et encore plus quand je suis invitée à des ventes privées. Le prix n’est que mon troisième critère d’achat et encore surtout pour le maquillage (l’effet Kiko fonctionne à fond sur moi), même si ces derniers temps je suis de plus en plus attentive à mon budget. Vous allez me dire que c’est consumériste, stupide et superficiel… mes amis, sachez que j’assume complètement mon amour des paillettes.


____________________

Cependant, malgré mon apparente insouciance, il se trouve que je me pose pas mal de questions, parce voyez-vous,  j’ai aussi un cerveau (quoi, vous en doutiez ?), que j’aime m’informer et que forcément certaines choses m’interpellent moi aussi.
____________________



La composition des produits : l’alternative du bio et du naturel, oui mais…


Le bio c’est bien, sauf que ce n’est pas forcément un gage de qualité. C’est parfois du pipeau ( la mode des « à base d’extrait de plantes bio » quand le produit en contient 0,1%, laissez-moi rire) et surtout, je trouve que ça manque parfois de glam et de magie. Heureusement, de plus en plus de nouvelles marques s’engouffrent sur ce créneau et dépoussièrent l’image un peu « nana pas sexy du Larzac ».





Les capillaires

A cause de mes cheveux compliqués, le premier ingrédient auquel j’ai commencé à m’intéresser est le silicone contenu dans les produits capillaires. La gaine qu’il forme autour du cheveu empêche ensuite les soins d’agir, mais malgré cela la majorité des marques en utilisent encore en nous promettant des chevelures de déesses. Sans éplucher systématiquement toutes les étiquettes, petit à petit j’essaie de me tourner vers des produits plus naturels : j’ai essayé plusieurs fois Leonor Greyl*, la gamme Ojon cheveux secs (qui m’a beaucoup déçue), et depuis cet été j’ai fait plusieurs essais avec la poudre de Shikakaï puis le henné (mais sachant la quantité d’eau qu’il faut gaspiller pour rincer, je ne trouve pas cela tellement formidable), j’ai testé et adopté le duo shampoing et conditionneur Banane de The Body Shop et la semaine dernière j’ai enfin sauté le pas chez Lush.

*je n’y avais jamais fait attention mais la marque Leonor Greyl est ecologically friendly, les produits ne contiennent ni sulfate, ni paraben, ni silicone et ne sont pas testés sur les animaux. 


Mes derniers achats pas encore essayés : 
Leonor Greyl, la crème de coiffage pour cheveux secs Eclat naturel 
Lush, shampoing solide Pousse plus vite et le soin R&B
The Body Shop, gamme Rainforest pour cheveux secs ou abîmés







___________________________




[Mise à jour mars 2015]

Parce que j'ai BEAUCOUP évoluée depuis ce post (oui ;)
A découvrir: ma nouvelle routine capillaire 100% naturelle et tout en douceur: http://lesfleursrebelles.blogspot.fr/2015/04/shampooing-recette-soin-capillaire-naturel.html



___________________________





Le maquillage et les soins visage et corps

Cependant j’avoue que pour le reste de mes produits, je ne suis pas très attentive à la composition : premièrement parce que j’ai cherché pendant des années des soins qui conviendraient à ma peau et que j’arrive enfin à avoir des résultats probants avec la routine que j’ai adoptée chez Clinique et ensuite parce que niveau maquillage, pour les peaux mates à foncées c’est difficile de trouver des produits de qualité dans la teinte adaptée : la recherche du fond de teint parfait n’est rien d’autre qu'une longue quête du graal.

Mais depuis quelques années maintenant, parce que j’ai été convaincue de leur qualité, j’achète régulièrement les produits Yes To (Carrots, Tomatoes…) qui se veulent le plus naturels possible, sont à base de fruits et légumes bio, sans paraben, petroleum, SLS et sans phthalates et cruelty-free (pas de test sur les animaux). S’il m’arrive de craquer pour des crèmes, des gommages ou encore des laits chez The Body Shop, c’est plus pour l’odeur (addictive) et la qualité des produits qu'autre chose. Néanmoins, quelques copines m’ont donné plusieurs cosmétiques faits maison et depuis plus d’un mois j’ai adopté avec plaisir  l’Huile d’Orchidée Bleue de Clarins pour hydrater ma peau (100% extraits de plantes et sans conservateurs). Il m'arrive aussi d'acheter d'autres soins bio ou naturels par-ci par-là, mais c'est plus par curiosité, pour essayer de nouveaux produits.



Les vernis

J’ai beau savoir que les vernis sont composés d’une soupe d’ingrédients horriblement pas naturels, depuis que j’ai replongé, plus rien ne m’arrête : je les collectionne à tout va surtout chez Kiko (made in France les vernis, je fais du patriotisme économique) ! Et quand je peux (surtout pendant les soldes), je préfère m’offrir des marques comme OPI ou Urban Decay plutôt que des marques luxueuses qui n’ont pas forcément une tenue et une composition irréprochables malgré leur prix qui tournent souvent autours des 20€.

Pour celles qui ont envie de plus d’informations, j’ai trouvé une liste très détaillée sur la composition des vernis sur le blog de Cosmétik Mom. C’est le résultat du travail de plusieurs internautes qui ont répertorié la composition de nombreuses références de vernis parmi les marques les plus courantes comme Essie, Kiko, OPI, Peggy Sage, China Glaze, Bourjois, Revlon… 




Les tests sur les animaux


Comme presque tout le monde j’aime les animaux, j’en ai eu plusieurs à la maison, j’ai pleuré comme un paquet de madeleines quand ils sont morts (j’ai même essayé de réanimer un de mes hamsters... no comment), je ne porte pas de fourrure, même si j’aime bien je mange finalement assez peu de viande (enfant j'ai grandi dans une famille végétarienne pendant des années, mais j’en suis revenue), je ne mange presque pas de poisson, je ne mange pas de bébés animaux (à part du poulet de temps en temps), ni de lapin, ni de cheval (et ni chien ni chat ;-)

Jusqu'à ce que j’arrive sur la blogosphère il y a maintenant environ 1 an et demi, contrairement aux médicaments, je croyais que pour les cosmétiques, les tests sur les animaux étaient interdits en France. Or il se trouve que non. Evidemment c’est quelque chose qui me dérange, mais quand on a une peau compliquée et qu'on a enfin trouvé les produits qui nous conviennent après avoir tout essayé pendant des années comment on fait ?

En ce qui me concerne, je n’ai pas trouvé LA solution, mais même si je continue à acheter mes marques préférées, petit à petit pour les produits de maquillage, de soin du corps ou des cheveux, j’essaie de me tourner davantage vers The Body Shop, je lorgne plus souvent vers la marque Urban Decay, je reviens vers Leonor Greyl, et plus généralement je commence à m’intéresser aux produits des marques anglaises (Lush, Tisserand…) qui ont été parmi les premières à arrêter les tests sur les animaux. En tant que blogueuse, on peut aussi en parler sur son blog, et en tant que citoyen, écrire à son député par exemple, pour faire avancer les choses.



L’interdiction totale devrait être pour mars 2013, mais pour l’instant, rien ne permet de dire que ce délai sera effectivement tenu (problématique des tests pour les nanomatériaux par exemple qui sont incorporés dans les cosmétiques sans aucune information pour les consommateurs et sans avoir de recul sur leur éventuelle nocivité…) : « L’expérimentation animale est interdite au sein de l’Union européenne (UE) depuis 2004 pour les cosmétiques finis, et depuis 2009 pour les ingrédients. Depuis mars 2009, il est également interdit de vendre, dans l’UE, des produits cosmétiques contenant des ingrédients qui auraient été testés sur des animaux après cette date, et ceci quel que soit le lieu de l’expérimentation. Toutefois, certains tests particulièrement complexes échappent à ces différentes interdictions, et ce jusqu’en mars 2013, date à laquelle ils seront interdits à leur tour. *»



___________________


Au final, en tant que consommatrice « lambda », quand j’achète mes produits de beauté, pour que cela reste un moment ludique et de plaisir, j’aimerais ne pas avoir à me demander si tel ou tel produit est éthique, ni si à terme, il sera nocif pour moi. Beaucoup de petites marques ont compris ces aspirations et se positionnent sur ces segments en adoptant une stratégie de niche. Et j’aimerais que plutôt que de nous vendre de la promesse, les grandes marques collent davantage aux nouvelles attentes des consommatrices et s’engagent plus sur les problématiques environnementales et sociétales (je sais, ça fait un peu douce rêveuse, mais qui ne demande rien, n’a rien. Alors comme Noël approche, j’en profite pour faire ma liste de souhaits ;-)



Et vous, quelle est votre relation aux cosmétiques "éthiques" ?

Belle semaine en toute beauté !

jeudi 22 novembre 2012

La petite pousse de mon Miltoniopsis rose est toujours en forme (oh yeah!)

Le jeudi c'est orchidées ! Si vous vous souvenez, en mai dernier malgré mes précédents échecs avec les Miltoniopsis (au moins 3 ou 4 à mon actif), je suis tombée sur une promo Carrefour qui m'a fait de nouveau succomber : 1€ les orchidées défleuries (et accessoirement à moitié fanées voire à l'article de la mort). Et c'est donc ainsi que je me suis retrouvée à jouer l'infirmière pour deux Milto et une petite Brassia. Cette dernière s'en sort à merveille, mais pour les patients Milto, c'est une autre paire de manches.

Mes Miltoniopsis en mai 2011 

Un des deux avait 3 boutons floraux, et j'ai espéré (vainement) qu'ils s'ouvrent, manque de chance, ceux-ci étaient infestés de pucerons bien cachés au fond des pétales enroulés, ils ont fini d'épuiser la plante et assez rapidement elle a rendu l'âme.

Boutons floraux de mon Miltoniopsis rose


Le second s'accroche à la vie et début octobre, j'ai découvert pour la première fois qu'un Milto pouvait faire une petite pousse chez moi sans mourir de suite ! Et là où je suis super contente, c'est qu'il est toujours en vie et que la petite pousse mesure maintenant dans les 4 cm ! Alors je ne crie pas victoire, mais je peux vous dire que ça fait super plaisir ! 


Miltoniospsis petite pousse (octobre 2012)


Miltoniopsis, nouvelle pousse (novembre 2012)


Comment je m'occupe de ce Miltoniopsis ?

Je ne sais pas si c'est la bonne méthode, mais pour l'instant vu mes conditions de culture à la maison, ça marche.

Premièrement, je l'ai mis le plus près possible de la fenêtre, tout en faisant attention cet été à ce qu'il ne soit pas brûlé par les rayons du soleil (un voile devant la fenêtre). Maintenant que les températures ont baissé, dans la pièce où sont mes orchidées, j'ai mis le chauffage très doucement, juste pour éviter qu'il caille.
Je ne l'ai pas rempoté (tant pis pour les éventuelles bestioles), je l'arrose par le haut du pot une fois par semaine, mais pas de trempage : pour l'instant ça suffit, le substrat n'est pas desséché entre deux arrosages. Pour garder l'humidité ambiante, j'ai placé son pot dans un grand "saladier" avec au fond plusieurs gros cailloux et un peu d'eau. Il n'a pas les pieds dans l'eau mais grâce à cette installation l'air n'est pas sec.

Voilà pour les news de  mister "Milton", j'espère qu'il va bientôt refleurir, ces orchidées peuvent fleurir tout au long de l'année, alors maintenant, il n'y a plus qu'à attendre.... et à le garder en vie !

Au prochain RDV orchidées, on parle de mes Dendrobiums : ceux qui vont refleurir (les nouvelles hampes sont encore trop petites pour que ça donne quelque chose en photo) et ceux qui sont en train de me lâcher (attaque d'araignées et brusque changement de températures qui ne leur a pas réussi...)


Bonne chance avec vos orchidées !


mercredi 21 novembre 2012

De beaux emballages pour les cadeaux (tutos inside)

Mercredi Créa ! Dans presque un mois ce sera enfin Noël, et si les cadeaux sont importants, de beaux emballages le sont tout autant ! Une jolie présentation valorise même les tous petits présents, et une attention personnalisée fait toujours tellement plaisir ! Oubliés les rouleaux de papier cadeaux passe-partout, avec un peu de temps et d'imagination, on peut créer de très belles décorations qui raviront petits et grands. A vos ciseaux !


Sélection Pinterest, vous pouvez retrouver l'origine de chaque image et la totalité de ma sélection sur mon board Gift Wrapping.



Une fiole à bijoux

pour un bracelet par exemple
source : http://thedoctorscloset.com/



Pour des petites gourmandises

pour des petits gâteaux étoilés, avec la recette en plus
source : http://www.countryliving.com/cooking/about-food/food-gifts/decorative-cookies




pour des petits bonbons
source : http://www.olderandwisor.com/search/label/31%20Ways%20To%20Wrap%20Your%20Crap




pour des cookies
source : http://blingbling.co.il/?p=13246




Des emballages... chouettes !

source : http://lisastorms.typepad.com/lisa-storms/2011/05/end-of-school-treat-for-classmates-with-printable.html




source : http://papercrave.com/weekly-wrap-35-owly-love/




Des petites boîtes en feutre
à faire soi-même

source : http://www.vonhand.at/2012/02/mini-box-anleitung-und-vorlage/




(pas d'info sur la source)




Des décorations pour des
emballages en papier kraft


avec une rosace en papier
source : http://www.minhacasaminhacara.com.br/page/24/




avec du masking tape
source : http://teaforjoy.blogspot.fr/2011/09/washi-tape-wrapping-ideas.html




avec des visages ;-)
source : http://thisisliv.blogspot.fr/2010/08/happy-f-give-gift-of-happiness.html




avec des dessins géométriques faits au stylo argent
source : http://makezine.com/craft/14-crafty-gift-wrap-ideas/14/




avec des rubans et des étiquettes assorties
source : http://www.poppytalk.com/search/label/2010%20Most%20Influential




avec des prénoms découpés dans du papier musique ou un plan
source : http://www.twoheartstogether.com/2009/12/07/unique-festive-wrapping-paper/




avec un sapin découpé
source : http://www.marthastewart.com/856478/20-years-christmas-martha-stewart-living/@center/1009036/christmas-wreaths-garlands-and-more#/204407



Avec du papier recyclé

de vieux livres, journaux, partitions de musique, cartes routières...
source : http://www.poppytalk.com/2010/12/hula-seventy-last-minute-gift-wrap.html




 source : http://vintagewithlaces.blogspot.fr/2010/04/lots-of-birds-and-some-flea-market.html




avec un ruban et un napperon en papier
source : http://kenh14.vn/made-by-me/goi-qua-de-thuong-chi-trong-5-201253185722405.chn




avec une grille de mots croisés
source : http://www.fabiomilito.com/index.php?/2009/wrapping-paper/




Avec des étoiles, des roses et des orchidées

source : http://www.inspirationave.com/index.php/blog/itemlist/category/10-christmas










source : http://www.elli.com/blog/diy-paper-orchid/




Avec quelques fils, bouts de laine
et des rubans

source : http://shimandsons.typepad.com/shimandsons/2009/12/package-3-graph-it.html




source :http://www.sacramentostreet.com/






Source: marthastewart.com








Avec de vraies plumes ou 
des plumes en papier

source : http://www.ohhellofriendblog.com/2011/11/inspire-lovely-pretty-package.html




source : http://ohpioneer.com/post/13542258355




Avec un pompon ou
des pampilles en papier

source : http://makezine.com/craft/14-crafty-gift-wrap-ideas/12/




source : http://asubtlerevelry.com/bright-paper-wreaths





Avec du joli papier et des étiquettes

source : http://www.amytangerine.com/2011/09/suddenly-i-see.html







source : http://onecharmingparty.com/category/christmas-time/




source : http://www.minimegadesign.dk/




Et pour finir, mon emballage préféré :
la malle aux trésors !

J'aime bien offrir plein de petites surprises à une personne plutôt qu'un seul et gros cadeau. Et dans ce cas, au lieu de les donner une par une, voici une idée que j'aime beaucoup. On emballe soigneusement et joliment chaque petit présent. On prend un très grand carton. On le remplit de feuilles de journaux froissées, on rajoute plein de bonbons (emballés bien sûrs) et on cache au milieu les différents cadeaux. On emballe le tout, on referme avec un gros noeud et c'est prêt ! 

Variante "chasse aux trésors" : on peut aussi mettre dans la grande boîte des indices sur une "carte aux trésors" pour retrouver les petits présents qu'on aura préalablement dissimulés dans toute la maison ;-)


A vos cadeaux !



lundi 19 novembre 2012

Petits moments de bonheur #1 des cadeaux, des gourmandises, des rencontres et une surprise...

Aujourd'hui pas de post beauté pour commencer la semaine, mais quelques petites choses que j'avais envie de partager avec vous. Encore une fois merci à toutes pour vos messages pour mon anniversaire, à chaque fois que je croyais avoir fini de répondre à tout le monde, j'en recevais d'autres, et ça m'a vraiment touchée : on se connaît à peine, je n'ai encore jamais rencontré la plupart d'entre vous, et autant de gentillesse c'est comme une pluie magique de paillettes (et quand tu sais que pour moi les paillettes c'est la vie...). Je parle très peu de ma vie privée sur le blog, mais je peux vous dire que tous vos petits mots et vos encouragements sont autant d'occasions de sourire même quand le ciel est gris !


Petite surprise à la fin de ce post, pour vous dire encore merci  


Un anniversaire très gourmand

Je ne mange pas beaucoup, mais je suis une amoureuse de pâtisseries, et ce week-end j'été ravie ! Parmi les jolis cadeaux que j'ai reçus, ma soeur m'a offert un magnifique et délicieux gâteau d'anniversaire : "La planète cherry comme une forêt noire" de Lenôtre. Pour les fans de chocolat, c'est une très belle réinterprétation de la Forêt noire, de façon plus sobre et avec des saveurs plus subtiles : "un biscuit moelleux au chocolat allié à un parfait lacté et garni de griottines. Le tout recouvert d'une ganache montée au chocolat et entouré de pâte d'amande." Les petits détails que j'ai beaucoup aimés : les pépites de sucre "pétillant" qui crépitent dans la bouche et les décorations à la poudre d'or.





En plus de ce superbe gâteau, toujours chez Lenôtre, ma soeur avait aussi acheté quelques desserts, dont cette très belle Tartelette aux pommes qui ressemble à une rose ! La description : "une tartelette composée d'une pâte sucrée, d'une compote de pommes et de quartiers de pommes vanillées tombées au four." Le goût est assez différent d'une tarte classique, elle était parfaite !



Et pour accompagner tout cela, mon frère m'a fait découvrir la marque de champagne Deutz, une très belle surprise à prix raisonnables. Il avait choisi une bouteille de Brut cuvée classique et j'ai beaucoup apprécié la douceur et la finesse des bulles de ce champagne, il va devenir une de mes références, c'est sûr ! 



Le vide dressing de Magalie


Dimanche en fin d'après-midi je suis aussi passée au vide-dressing organisé par ma copine Magalie au salon des Miroirs. L'endroit était magnifique, et malgré mon petit gabarit j'ai fait quelques belles trouvailles à petits prix : une blouse en voile imprimée de couleur rouille Vero Moda toute neuve (avec étiquette) pour seulement 7€. Sur un autre stand tenu par Poopsie* une blogueuse que j'ai trouvée super sympa et souriante, j'ai déniché le Mavala 62 Milano (rose) quasi neuf à 1€ et un collier pour 1€ aussi ;-)

Bravo à Magalie pour ce premier vide-dressing, c'était une idée très sympa !

*en rentrant je suis passée sur son blog Poopsie a dit, cette fille est pleine d'humour, je suis fan de son écriture et encore plus de ses photos de looks sans prise de tête ! Et en plus elle est aussi sur Hellocoton ;-)



Et la surprise...

Je suis inscrite dans les listings de Lancel, et j'ai reçu mon invitation pour la prochaine vente exceptionnelle qui aura lieu dans leur entrepôt de Saint Ouen l'Aumône le vendredi 30 novembre 2012 de 8h30 à 17h et le samedi 1er décembre 2012 de 9h à 15h. Et comme promis, cette invitation, je vous l'offre !

A l'occasion de ces types de ventes, des sacs, des accessoires, des bagages et de la petite maroquinerie sont proposés le plus souvent à 50% de remise par rapport au prix boutique. Et contrairement aux soldes, on y trouve aussi des modèles classiques. Bon à savoir : l'entrepôt se trouve loin dans la campagne, il faut venir tôt pour avoir une place de "parking"et on y rentre par groupe. Chaque groupe dispose d'une heure pour faire son shopping et ensuite tout le monde est redirigé vers les caisses. Règlement uniquement en espèces (jusqu'à 3.000€) ou en CB, et n'oubliez pas une pièce d'identité.

Une invitation (pour 2 personnes) mise en jeu du 19 au 22 novembre 2012.

Pour participer c'est très simple : il suffit de suivre les Fleurs Rebelles sur Hellocoton ou Facebook. Vous me laissez en commentaire votre pseudo avec une adresse mail. J'enverrai l'invitation par la Poste donc sans réponse du gagnant le vendredi 23 à midi, je choisirai un autre gagnant. Bonne chance !




Bonne semaine !