jeudi 21 février 2013

Mes orchidées, floraisons d'hiver [Phalaenopsis et Dendrobium].

Jeudi orchidées ! Après des semaines, voici enfin quelques nouvelles de mes orchidées ! Elles ont beaucoup souffert cet hiver, quelques-unes ont même trépassé mais certaines m'ont offert de jolies surprises : j'ai eu ma toute première refloraison de mini Phalaenopsis, c'est le bonheur !

En fait cet hiver on a changé de chaudière, et donc il a fallu un peu de temps avant de réussir à régler correctement le chauffage. Malheureusement, entre-temps les orchidées ont subit soit des températures trop basses soit trop élevées. Certaines hampes florales ont perdu des boutons qui ont séché et donc j'ai eu beaucoup moins de fleurs que d'habitude.

Celles qui n'ont pas survécu avaient des petits problèmes depuis un bon bout de temps et j'essayais tant bien que mal de les maintenir en vie (mon Oncidium Leuchochylum, un Dendrobium Phalaenopsis mauve, un Dendrobium Kingianum) mais cet hiver a fini de les achever. Autre catastrophe : les araignées qui vampirisaient mon Dendrobium Nobile Stardust ont finalement gagné la partie malgré les traitements insecticides...

La plus belle surprise c'est la reflorasion de mon mini Phalaenopsis Little Lady, "seulement" deux ans après l'avoir acheté. Sur les 3 ou 4 boutons de la hampe florale, un seul est parvenu à maturité, mais la fleur est si belle, que cela me suffit !


Mon mini Phalaenopsis Little Lady



Mon petit Phalaenopsis blanc malgré le champignon qui colonise ses racines a refleuri pour la troisième fois ! Il avait 3 boutons, seul un a éclos et la fleur n'a duré que quelques jours contre plusieurs semaines d'habitude, mais je suis contente quand même (il m'en faut peu !)

Mon petit Phalaenopsis blanc


Mon Phalaenopsis Maria Thérèse m'a aussi offert sa 3ème floraison sur la même hampe florale (!). Il n'y a aussi qu'une seule fleur, je l'apprécie encore plus !


Mon Phalaenopsis Maria Thérèse

Mon Phalaenopsis Maria Thérèse


Mon Dendrobium Nobile blanc et rose qui d'habitude se couvre de dizaines de fleurs parfumées a bien voulu fleurir une troisième fois mais avec seulement 3 ou 4 boutons. La floraison a aussi été beaucoup plus courte.

Mon Dendrobium Nobile

Mon Dendrobium Nobile


La grosse déception de l'hiver c'est mon mini Phalaenopsis mauve. Pour la première fois en 3 ans (je crois) il m'a fait une hampe florale avec plusieurs petits boutons, mais ils ont tous séchés...

Enfin, la bonne surprise de l'hiver, c'est que mon Miltoniopsis est encore en vie, vu mes "talents" avec ce type d'orchidées, ça relève du miracle !



Et vous, comment vos orchidées passent l'hiver ?




mardi 19 février 2013

Publicoton, oui ou non ?

Web mon mardi ! Les copinautes ça inspire : ces derniers temps plusieurs se sont posées plein questions sur Publicoton alors je me suis dit que ce serait un bon sujet à creuser. Car cela vaut le coup de s'y intéresser, même quand on est déjà installé sur la blogo (à la base cette nouvelle plateforme cible d'abord les blogueuses débutantes grâce à une simplicité d'utilisation barbiesque).

Allez check rapide : crayon, carnet, neurones, on est prêt ? On y va ?

Au programme du jour, bonjour :
  1. Publicoton késako ?
  2. Publicoton en quoi ça peut t'intéresser, toi aussi ?
  3. Oui mais...
  4. Wishlist (car qui ne demande rien n'a jamais rien)


______________________

1. Publicoton ?

Toutes les blogueuses (ou presque) connaissent Hellocoton, la plateforme sociale qui permet de suivre des blogs et de papoter. Et bien maintenant HC permet aussi de créer son blog en 2 temps, 3 mouvements grâce à Publicoton.fr. D'ailleurs c'est tellement simple, que ce n'est même pas la peine de faire un tutoriel (non, je ne suis pas une feignasse)


2. En quoi ça peut t'intéresser, toi aussi qui a déjà un blog ET un profil HC ?

La plupart des blogs sont thématiques (mode, beauté, cuisine, société, littérature...), et si on a parfois envie d'aborder d'autres sujets, pour éviter de mélanger les genres, la plupart du temps on pense "création d'un autre blog". Sauf que gérer plusieurs blogs demande (beaucoup) de temps et d'énergie... Car par exemple, sur HC, on ne peut pas rattacher 2 blogs sur un même profil. Mais ça c'était avant.


Et c'est là que Publicoton intervient. Quand on a déjà un profil HC et qu'on crée un blog Publicoton voici ce qui se passe :

  • le profil HC référence le blog qui existait déjà et ajoute le flux RSS du Publicoton : enfin 2 blogs sur un même profil HC, youhou ! Sortons les cotillons !
  • le nouveau blog créé sur Publicoton est plus facile à faire connaître car il "bénéficie" des abonnés qu'on a déjà sur HC
  • tous les commentaires qui sont déposés sur les posts du Publicoton apparaissent directement sur le profil HC rattaché : plus simple de répondre à tout le monde et de discuter à plusieurs !


Les autres petits plus :
  • 5 widgets intégrés ("modules") : Présentation / Hellocoton / Réseaux sociaux (avec des icônes toutes faites pour Facebook, Instagram, Pinterest, Twitter...) / Blogroll / et Derniers articles
  • dès la rédaction d'un post Publicoton on choisit la catégorie Hellocoton dans laquelle il doit apparaître (mode, créa...)
  • on peut changer le titre et l'url d'un blog Publicoton
  • dès qu'on publie un post il apparaît immédiatement sur HC






3. Oui, mais :

La plateforme est encore un bébé, ce qui veut dire qu'elle va certainement évoluer dans les prochains mois. En attendant, c'est important de garder à l'esprit les choses suivantes :

  • Publicoton étant directement lié au profil HC, les modifs faites au niveau du profil apparaissent aux deux endroits (sur le blog Publicoton et sur HC) : l'avatar, les infos personnelles et la présentation en quelques mots. Attention à ne pas oublier de présenter les deux blog dans cette présentation.
  • L'interface est très simple et très basique : celles qui sont habituées aux fonctionnalités de Blogger ou encore mieux Wordpress vont être très dépaysées.
  • L'onglet "Statistiques" n'est pas encore actif, donc pour l'instant en dehors du nombre de "likes" difficile de savoir si un post a plu / été lu ou pas.
  • Il n'y a pas de modération des commentaires à l'avance et à partir du blog Publicoton. On peut toutefois supprimer des commentaires mais seulement en passant par le profil HC. 
  • Pour l'instant pas de sauvegarde possible du blog, pour moi c'est l'inconvénient majeur. C'est important de pouvoir garder une copie de ses publications, que ce soit pour pouvoir migrer sur une autre plateforme ou pour restaurer son blog en cas de problèmes informatiques. 
  • A ce jour il me semble que seules les personnes qui ont un profil HC peuvent commenter 
  • Pour celles qui aiment programmer des posts à l'avance, cette option n'existe pas encore. Mais on peut préparer un post, l'enregistrer et le publier plus tard.
  • EDIT du 10/04/13 : suite à de nombreux bugs de MAJ sur HC, on a découvert que quand HC plantait, Publicoton aussi ! Le blog n'est donc plus accessible ni pour les lecteurs ni pour les administrateurs... Ca me refroidit. Beaucoup.


Mon blog Publicoton, les Fleurs Gourmandes


4. Wishlist 

  • La sauvegarde du blog
  • Les stats (savoir d'où viennent les lecteurs, quels sont les articles préférés...)
  • Pouvoir supprimer une bannière sans la remplacer par une autre, mais juste par un texte.


En conclusion,

Pour l'instant, je trouve cette plateforme parfaite pour créer et un gérer un blog "complémentaire" sur lequel on a envie de partager des sujets différents. J'ai par exemple créé un blog Publicoton "food" sur lequel je publierai de temps en temps mes coups de coeur pâtisseries, quelques expérimentations culinaires, etc : les Fleurs Gourmandes (évidemment).
Ma blogueuse artiste préférée Mary Moon en a aussi créé un (toujours autour de la nourriture, entre gourmandes, on s'entend bien !) : Color Food.


Dans la continuité, je trouve un peu précipité de migrer un blog qui fonctionne déjà bien vers Publicoton pour les raisons que j'ai exprimées plus haut et aussi parce qu'il est difficile de connaître les répercussions au niveau du référencement du blog. Publicoton, une affaire à suivre (de près) donc !

MAIS les bugs répétés du mois de mars et avril m'ont beaucoup refroidie... j'espère que la plateforme sera bientôt correctement finalisée (édit).




Et vous, vous publicotonnez ?



mercredi 13 février 2013

Sous influence [c'est la faute aux blogueuses !].

Web mon mardi ! Quand tu commences un blog, tu te dis : "Voilà un loisir gratuit qui ne me coûtera qu'un peu d'huile de coude et du temps". En plus tu vas faire de belles rencontres, tu vas t'informer, apprendre des trucs. Et tout ça gratuitement. C'est ça. Gratuitement. Sauf que.

Tu l'auras compris aujourd'hui on ne va pas torturer nos neurones comme les dernières semaines, on va juste faire une légère introspection de nous-mêmes. Tu peux t'installer tranquilou dans le sofa avec tes tartines à la main, pas besoin de carnet.


Tiens, sers-toi, on va discuter un peu.

Auteur et source : La ciliegina sulla torta (recette en italien)


_________________________

Et donc on disait qu'à la base un blog, c'est censé te coûter nada. Sauf que ce n'est pas  tout à fait l'exacte vérité. Parce que quand tu crées un blog, si tu penses aux nouvelles rencontres que tu vas faire, tu ne soupçonnes pas à quel point cela va te brouiller avec une personne super importante dans ta vie : Mme Mastercard (ou Mme Visa. Comme Jason Bourne, elle a plusieurs identités).

Au début, tu regardse dans tes placards, sur tes étagères, dans tes tiroirs et tu fais avec ce que tu as. Tu recycles, tu optimises, tu gères, tu fais ta raisonnable.

Et puis petit à petit...

  • Tu te mets à loucher sur une jupe que tu as vue sur plusieurs blogs de copines, et tu te dis que toi aussi, tu es une fille bien, tu bosses dur et tu mérites autant d'avoir une aussi jolie jupe comme toutes les autres. Tu vois une fille porter une robe verte, tu n'as jamais osé en mettre, mais c'est si beau sur ta copine, alors pourquoi pas sur toi ? En plus quand tu vas la chercher en magasin c'est la dernière dans ta taille, un signe, forcément ! Tu l'essaies, tu la prends, tu la mets, tu la postes. Mais comment tu as pu te passer si longtemps de robes vertes, c'est LA couleur qui rehausse ta beauté naturelle !

Source : Piccsy.com via Pinterest

  • Tu as envie d'adopter un chat (véto + croquettes + litière + jouets, je te laisse faire le compte. Ca fait cher les photos sur Instagram.)
  • Toi qui n'a jamais rien fait de tes dix doigts à part racler les fonds de pots de Nutella, tu te transformes en demoiselle amish : tu couds, tu tricotes, tu découpes, tu colles. On te donne 5 bouts de bois, tu fabriques un rocking chair. Rien ne te résiste, tu réinventes le monde à coup de di-ènd-wouaïe. Au début tu fais des économies, mais ensuite, t'as des envies de peinture ("Et si on repeignait la maison dans des teintes suédo-norvégiennes avec des stickers trouvés sur Etsy ?") et de stylos Posca pour customiser tes ballerines.
  • Tu connais des artistes que personne ne connaît.
  • Les vernis ? Tu n'en as que 3 parce que même si c'est superbe, faire une manucure, ça te gave : c'est long à mettre, il faut poser une base, appliquer deux couches de couleur, un top coat, et en plus au bout de 20 min, à chaque fois tu ruines tout parce que tu as brusquement envie de lire ton magazine qui est au fond de ton sac. Au bout de 6 mois de blogging, tu as 174 flacons que tu contemples amoureusement à chaque petit chagrin. Tu parles gradient nails, shimmer, stamping, ruffian manucure, duochromes, flakies, crackles... Tes amies penses que tu prends des cours d'anglais. D'ailleurs ce n'est pas tout à fait faux : pour suivre les blogueuses du bout du monde, tu t'intéresses à nouveau à l'anglais. Et ton vocabulaire ne se cantonne plus qu'aux noms des sandwichs du Mac Do. Maintenant, tu sais dire aussi mint, burgundy, purple... A la fac tu savais même pas traduire les couleurs de l'arc-en-ciel. Pardon: rainbow.
Source : Penny Pincher fashion


  • Avant tu parfumais ta maison avec du Febrèze ou de l'Air Wick. Maintenant tu brûles des bougies.
  • Le rouge à lèvres avant tu trouvais que ça faisait dadame. Et puis tu as découvert l'histoire des teintes bleutées, orangées qui allaient avec tel ou tel type de carnation. Depuis tu as un pantonnier de RAL et même les crayons contours des lèvres assortis. Le fin du fin : tu déclines les teintes dans plusieurs textures différentes : mate, glossy, brillante, irisée... Et tu les appliques au pinceau. C'est pas pareil tu comprends.
Rouges à lèvres Dior.


  • Tu n'utilises plus de lait démaquillant mais de l'huile ou une lotion micellaire.
  • Comme Mme Mastercard te mène la vie dure, tu te tournes vers les dupes. Parce que depuis que Zara a banalisé la presque copie très inspirée des hits des catwalks, on ne dit plus contrefaçon, mais "dupe". La contrefaçon, c'est tellement pas classe !
  • Après t'être révoltée contre ta mère qui te collait des serre-tête dans les cheveux et faisait des tresses, aujourd'hui tu mets ta frimousse en valeur avec des headbands et tu sais même faire des nattes collées à 4 brins.
  • Tu es devenue une geekette. Tu sais même configurer Facebook. Et tu rêves d'un vrai appareil photo.
  • Quand tu fais du shopping avec tes copines non blogueuses, tu te surprends à les conseiller : "Mais si, prends-le, c'est le hit de la prochaine saison ! C'est inspiré de la dernière collection d'Irakli Nasidze !" (non t'inquiète moi non plus je le connaissais pas, j'ai cherché sur Google le nom d'un couturier géorgien pour faire genre). Avant tu feuilletais négligemment les pages mode de Biba, tu ricanais devant les looks délirants ("Non mais, le retour de la banane, quoi !") et quand tu le refermais t'avais tout oublié, mais maintenant que tu manges du blog tous les jours, t'es un wikifashion à toi toute seule.
  • Variante : quand tu vas en parfumerie, c'est toi qui informe les vendeuses sur les nouveaux produits.

Too Faced, collection printemps 2013.


  • Tu ne mets plus de fond de teint mais de la BB crème.
  • Toute ton année de 4ème tu as été une quiche en chimie, aujourd'hui tu sais débusquer 12 dérivés de silicones planqués dans un produit capillaire soit disant naturel. Idem pour le paraben, et tu sais écrire formaldéhyde sans oublier une lettre.



Bref.
C'est la faute aux blogueuses
si je suis aussi devenue
une fille sous influence*.



* je tiens toutefois à mentionner que je n'ai toujours pas craqué pour : les tops peplum, les creepers, les sneakers compensées, les slippers, les collants avec des motifs bizarres dessus, les Susanna de Chloé, les chaussures en plastique Melissa, les lotions micellaires, les stilettos nails, et encore plein de choses mais parfois c'est dur dur...





lundi 11 février 2013

De jolis vernis verts [Sephora, H&M et Hema]

Lundi Beauté ! Voici une des manucures que j'ai faite début janvier avant ma pause makeup : pendant les soldes je suis tombée sur le beau vernis Bon voyage d'H&M et j'ai trouvé qu'il irait bien avec mon Sephora n°67 Woody Woman et mon petit Hema 09 pour avoir des ongles de sirène (oui, je trouve que les teintes font très écailles de joli poisson des mers du Sud. Et comme j'étais encore en plein trip "Once upon a time", fées, licornes, toussa, toussa, j'ai eu envie de mettre de la sirène dans ma vie).


Vernis Sephora 67 "Woody Woman" - H&M "Bon voyage" - Hema 09

Quand on les regarde dans leurs flacons, les couleurs des 3 vernis semblent assez différentes mais une fois appliquées, avec l'effet duochrome (ou scarabée ?), le Séphora et le H&M sont très similaires. Le Séphora est un vert qui tire vers le bronze et le H&M est le plus vert. Le Hema n'a pas les mêmes effets, c'est plus un métallisé dans les tons vert d'eau. 

Vernis Sephora 67 "Woody Woman" - H&M "Bon voyage" - Hema 09

Le pinceau du H&M est fin, j'ai eu un peu de mal pour l'application, il faudra que je m'habitue à le manier, parce que je trouve la couleur très belle, même si j'ai mis au moins 2 ou 3 couches pour avoir une bonne opacité. Idem avec le Héma, ce vernis est assez transparent. Avec le Séphora, c'est la texture que j'ai trouvée un peu longue à sécher.

Au niveau de la tenue, il faudra que je refasse un test car j'ai dû retirer cette manucure 2 jours après.


Vernis Sephora 67 "Woody Woman" - H&M "Bon voyage" - Hema 09



Hema 09, flacon 7ml : env. 2,50€
H&M "Bon Voyage", flacon de 15ml : 1€ en soldes au lieu de 2,95€. Non testé sur les animaux.
Séphora 67 "Moody woman", flacon de 5ml : 4,90€. Made in France.




Alors, ça vous tente les ongles de sirène ?
Belle semaine !


mardi 5 février 2013

Gérer les commentaires sur son blog.

Web mon mardi ! Aujourd'hui, un post un peu relax, puisqu'on a déjà bien cogité la semaine dernière en reprenant les fondamentaux du blogging. On va toutefois continuer dans ce sens en abordant la gestion des commentaires sur son blog, question importante quand on commence à avoir des lecteurs qui ont la gentillesse de nous laisser un petit mot.

Et comme tous les mardis, j'espère que tu t'es bien installée avec ton carnet et ton crayon, parce qu'on va commencer (et cette fois-ci, promis, c'est un post express ! Enfin presque...)

______________________

NB : sur Blogger / Blogspot 
  1. les paramétrages se font à partir du tableau de bord dans le menu "Paramètres / Publications et commentaires / Commentaires".
  2. la validation des commentaires se fait à partir du tableau de bord dans le menu "Commentaires / Modération en attente" et aussi dans  "Commentaires / Spams". Parfois certains coms atterrissent sans raison dans les spams, donc il faut penser à vérifier de temps en temps.
______________________



1. Captcha ou pas captcha ?

(= "vérification des mots")

Capt quoi ? Si tu sais ces codes moitié lettres moitié chiffres qui veulent vérifier que tu n'es pas un robot (moi il suffit simplement de me m'interroger sur la table de 7 pour s'en rendre compte mais bon... 7 x 8 ?....)
Avantage : ils sont pratiques, car ils permettent de ne pas être pollués par les spams.
Inconvénient : ils peuvent décourager les lecteurs quand ils sont illisibles (ceux de Google sont galère depuis la nouvelle version).

> Personnellement, sur les blogs sur lesquels j'ai mes habitudes, je fais l'effort quand j'ai le temps et surtout si je n'ai pas 200 posts à lire dans mon fil d'actus, sinon je commente sur HC. Au début il y en avait sur mon blog, puis des lectrices m'ont dit que ça les gênait, alors je les ai retirés.

> Puisque que ce sont les lecteurs qui sont directement impactés, si tu es prêt(e) à apporter une modification à ce niveau-là, pense à leur demander leur avis.



Source : 


2. Activer la modération ou pas ?

La modération permet aux lecteurs d'envoyer leurs commentaires, mais ils ne s'affichent pas sur le blog, tant que tu ne les as pas validés.
Avantage : cela permet de supprimer les spams et d'éviter que ton blog ne devienne un mur de pub pour des sites douteux. 
Inconvénient : les lecteurs ne voient pas les commentaires tant que tu ne les as pas validés, cela enlève un peu la spontanéité de l'échange.

> Comme j'ai supprimé les captchas, j'ai activé la modération des commentaires. Il me semble important de protéger son blog des spams. Surtout que sur les réseaux sociaux comme FB, quand on relaie un post, les commentaires remontent automatiquement sous le lien. Donc autant faire attention.

> Pour que le blog reste "animé", on essaie de passer régulièrement pour publier les commentaires. Je le fais souvent depuis mon téléphone et même si je ne peux pas répondre tout de suite, au moins les réactions aux articles apparaissent. Pour les blogs qui traitent de sujets sensibles, cela permet aussi de réagir rapidement en cas de polémiques.



3. Recevoir les notifications par mail ou pas ?

Sur Blogger/Blogspot on peut choisir de recevoir un mail quand un commentaire est en attente de modération et/ou quand un commentaire est publié. Si on choisit les deux options, cela veut dire qu'on est averti deux fois par commentaire. La boîte mail déborde vite !

> J'ai choisi d'activer uniquement la notification de publication. C'est à dire qu'une fois que j'ai validé les commentaires à partir du tableau de bord de mon blog, je reçois un mail de confirmation. Ensuite pour gérer les réponses, je le fais à partir de ma boîte mail, ainsi aucun commentaire ne passe à la trappe, même si c'est sur un post d'il y a plus d'un an.


4. Faut-il publier tous les commentaires ou pas ?

Un blog personnel est comme son nom l'indique un espace personnel mais en même temps il est aussi public. On y livre un peu de soi mais a priori tout le monde (ou presque*) peut le lire et y répondre. Et comme chacun est chez soi sur son blog, à chacun sa politique.
* sur Blogger / Blogspot on peut restreindre l'accès à un blog ainsi que l'envoi de commentaires.

Sur certains blogs très célèbres qui sont des espaces commercialisés, l'image lisse est primordiale et aucun commentaire négatif ou critique n'est publié. Sur d'autres, il n'y a aucune modération, et même les spams sont laissés.

> Personnellement je supprime : 

  • les coms en anglais qui expliquent à quel point mon post leur a fait voir la lumière et que je serais certainement intéressée d'aller faire un tour sur leur site de médocs à 19cts
  • les messages en anglais d'autres blogueuses/ueurs qui disent adorer mon blog avec un lien vers leur site, vers leur Bloglovin, FB, Twitter, Insta, etc.... Vu que si tu ne parles pas le français c'est difficile de comprendre mon blog, je zappe, pour moi c'est paeil que du spam
  • les coms laissés par des blogs / sites d'affiliation
  • les coms du genre "trop bien !" + lien vers un blog. Parfois je laisse, mais c'est limite

> Il arrive que des lecteurs ne partagent pas le même avis que moi, cela ne me dérange pas, des expériences différentes permettent de voir une situation sous d'autres angles. C'est le côté enrichissant du blog. Je laisse aussi les commentaires négatifs même si parfois c'est de la mauvaise fois, et j'y réponds comme aux autres.

5. Les trolls

Les trolls sont des gens qui n'ont rien d'autres à faire de leur vie que d'aller polluer celle des autres, par pur esprit de bêtise (même pas de contradiction) voire de méchanceté. C'est le genre de personne agressive qui va attaquer sur le physique, dénigrer, etc... Certaines blogueuses que j'aime beaucoup en ont été victimes, et ce n'est pas facile à vivre, cela peut-être très blessant.


> J'ai eu une fois un troll sur le blog. J'avais publié un tutoriel pour présenter un réseau social, mais entre-temps le site avait partiellement fermé, ce que j'ai expliqué à la fin du post, en précisant que de nombreuses fonctionnalités ne sont plus disponibles. Une ado décérébrée qui devait avoir un devoir à faire dessus (au vu des questions qu'elle m'a posées) passe par là, lit à moitié le post et me met en com que le site n'est plus du tout comme ça. Je lui réponds correctement une première fois et lui explique que je n'ai pas plus d'infos. La gamine qui doit être prise à la gorge par les délais, devient agressive et dérape dans son vocabulaire. J'ai supprimé ses commentaires et j'ai pris le temps de lui envoyer un mail pour lui expliquer que j'avais essayé de lui répondre de mon mieux avec les infos que j'avais et aussi pour lui dire qu'on ne s'adressait pas ainsi aux gens. Peine perdue.



La morale de l'histoire : comme dirait je ne sais plus qui : on n'apprend pas des maths à un cochon. Donc pour ma part, pour les prochains trolls, je ne validerai même pas les coms. Ils ne méritent pas qu'on leur accorde la moindre importance. Qu'ils aillent polluer ailleurs.


6. Répondre aux commentaires

Une fois que les commentaires sont publiés, il faut y répondre même si on le fait quelques jours plus tard, c'est la moindre des politesse envers ses lecteurs. Il ne faut pas oublier qu'un blog sans lecteurs, c'est un peu mort. On peut procéder de différentes façons :
> répondre sur son blog :

  • en faisant des réponses groupées, c'est rapide et pratique
  • individuellement à chaque commentaire, ça prend beaucoup (beaucoup beaucoup) de temps, mais la relation est plus personnelle
  • mettre un édit dans le post quand certaines remarques ou questions reviennent souvent dans les coms
> répondre sur le blog de la personne qui a commenté
  • chaque personne a les réponses à ses questions. Cela demande aussi du temps.

> Personnellement, jusqu'à présent je prends le temps de faire des réponses individuelles à chaque com laissés sur le blog. Et ensuite, quand j'ai le temps, je vais aussi sur le blog de la personne qui commenté pour voir ce qu'elle fait, et parfois pour apporter une réponse quand on m'a posé une question précise. Cependant la question du temps se pose de plus en plus : parfois je saute une publication pour pouvoir répondre aux coms. Publier ou échanger, ça c'est du dilemme de blogueuse (trop dure la vie !)


Source : Pinterest (pas d'auteur...)





 Et vous, comment vous gérez l'échange avec vos lecteurs ?








dimanche 3 février 2013

Blackshow Pure Violine de Modelite, maquillage des yeux version romantique et version soirée.

Lundi Beauté ! Je l'avoue, j'ai une passion pour les FAP violets. A la base, je cherchais une palette de chez Sleek mais faute de trouver, je suis partie fureter ailleurs. Et c'est ainsi que début janvier j'ai fait "connaissance" avec une jolie palette de Modelite, une de ces découvertes comme je les aime : 12 belles couleurs, une qualité correcte et surtout un prix minuscule : 2.99€. Je me suis bien amusée avec (jusqu'à ma trêve makeup), mais j'ai fait tellement de photos pendant et juste après les fêtes, que j'ai de quoi alimenter le blog pour au moins 6 mois !


La Blackshow Pure Violine, Modelite.

A première vue, les couleurs ont l'air assez similaires, mais une fois appliquées elles sont bien distinctes, certaines ayant des effets moirés par exemple.

La tenue est bonne (comme vous le savez, je n'utilise pas de base), les fards ne sont pas trop poudreuxbien pigmentés, l'application et le travail des couleurs est facile (et c'est une débutante qui parle).

Modelite, Palette Blackshadow Pure Violine.




Maquillage des yeux version "romantique"

J'ai surtout utilisé les teintes claires de la palette. En mascara, le volume Colossal Cat Eyes Bleu persan de Gemey et mon Khôl noir n°61 de Chanel.



Maquillage yeux violet clair. Modelite, Palette Blackshadow Pure Violine.


Maquillage yeux violet clair. Modelite, Palette Blackshadow Pure Violine.


Maquillage yeux violet clair. Modelite, Palette Blackshadow Pure Violine.



Maquillage des yeux version soirée

J'ai utilisé les teintes plus foncées de la palette. En mascara, j'ai gardé le volume Colossal Cat Eyes Bleu persan de Gemey et le Khôl noir n°61 de Chanel.


Maquillage yeux violet foncé. Modelite, Palette Blackshadow Pure Violine.


Maquillage yeux violet foncé. Modelite, Palette Blackshadow Pure Violine.





> Cette palette existe dans de nombreux autres coloris. On la trouve dans de petites boutiques, les magasins Giga (c'est là que je l'ai achetée), Tati, Fabio Lucci...
Prix : en moyenne moins de 3€.




Et vous, vous avez déjà testé
ces palettes à petit prix ?

Bonne semaine en toute beauté !



vendredi 1 février 2013

Dokuji, une sélection de créateurs au style original & rétro.

Vendredi Fashion ! Début novembre j'ai organisé une rencontre blogueuses où j'ai eu le plaisir de rencontrer la talentueuse Céline du blog Dokuji Magazine. Naturelle et spontanée, c'est une fille drôle et sans chichis, le feeling est super bien passé et nous avons partagé un très bon moment autour de merveilleuses pâtisseries. A l'époque elle préparait le lancement de sa boutique en ligne de créateurs, et maintenant qu'elle est ouverte je suis heureuse de vous la présenter sur les Fleurs Rebelles !


Merci Céline de t'être prêtée au jeu de l'interview !


Dokuji Shop



Céline, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Créative, curieuse et hyperactive, j'aime créer des vêtements, le web, les trucs écolo et le vintage, et je suis sans cesse en train d'inventer de nouveaux projets.
En plus de mon travail de webmaster (dans une boîte d'assurance, un univers bien loin de mes passions), je m'occupe d'un blog (http://dokuji.fr) que j'ai créé en janvier 2012, et qui devrait devenir d'ici quelques mois une super plateforme communautaire (et ça c'est une mega exclu^^). Vous en saurez plus sur le blog dans quelques temps. Depuis décembre, Dokuji est également devenu une boutique en ligne.



Legging Dayspring, fabrication artisanale / Dokuji Shop



Legging Snow Animal, fabrication artisanale / Dokuji Shop



Comment est né ce projet de vente en ligne ?

J'ai toujours été fan d'un grand nombre de marques et de créateurs qui sont souvent très peu connus en France, et la plupart du temps introuvables. J'ai donc eu l'idée de créer cette boutique où je pourrais réunir mes produits préférés, venant du monde entier et les faire découvrir à d'autres.



Jupe et top Eléonore Demay / Dokuji Shop



Quel genre de produits sont vendus sur Dokuji Shop ?
Comment les choisis-tu ?

Je sélectionne mes produits sur plusieurs critères : l'originalité, la qualité, et la plupart du temps le fait-main ou en petite série. Je privilégie également les produits naturels, respectueux de l'environnement, et j'ai un faible pour l'univers Rétro, ce qui transparaît pas mal sur le site :)
(Je rajoute : sur Dokuji shop on trouve des bijoux, des accessoires, des vêtements et des cosmétiques. Quelques-unes des marques actuellement référencées sur le site : Eléonore Demay, Jessica Louise, Locketship, Maï Martin, Margarita Bloom, Nina Zanetti et Origami Gems).



Savons Cupcake, Margarita Bloom / Dokuji Shop


Savons Lemon Drops, Margarita Bloom / Dokuji Shop



D'autres projets pour Dokuji ?

Mon prochain projet est un salon de créateurs avec de nombreuses animations qui aura lieu le 31 mars 2013. Je dois encore terminer de mettre au point quelques détails, mais vous pourrez bien tôt en savoir plus !



Bague Mont Catmore, Locketship / Dokuji Shop

Bague Neawpawlotan, Locketship / Dokuji Shop




▲ CADEAU  


Céline a proposé de vous offrir 15% de remise sur votre commande avec le code ELLENAPARIS 
Ce code est valable un an, jusqu'au 31/01/2014Elle est trop sympa, pas vrai ?



Collier et boucles d'oreilles Oiseau faits main en argent, Origami Gems / Dokuji Shop




> Pour découvrir l'univers de Céline :

Sa boutique : Dokuji Shop
Son blog : Dokuji
Sa page Hellocoton : Dokuji 
Son Twitter : @DokujiMagazine



Boucles d'oreilles Pétales de cuir, Maï Martin / Dokuji Shop
Brecelet petit noeud cuir, Maï Martin / Dokuji Shop



J'espère que la découverte de cette chouette blogueuse
et de sa boutique vous a plu !