vendredi 25 octobre 2013

Look : j'ai osé mixer l'or, l'argent et même plus [défi Bijoux Chérie].

Vendredi Fashion ! Finalement les certitudes modesques peuvent toutes s'écrouler un jour. Et ma dernière volte-face en date, c'est le mix de l'or et de l'argent. Depuis le jour où j'ai porté mes premiers bijoux, je n'ai jamais fait ce genre de mélange : je porte mes bracelets argentés main gauche et main droite, les dorés. Mêmes les bijoux 3 ors de la gamme Trinity de Cartier ne m'ont jamais fait rêver (enfin si on m'en avait offert, je n'aurais pas refusé non plus, je suis polie ;) 

Mais il y a quelques jours, comme à d'autres blogueuses, la boutique Bijoux Chérie a proposé de m'offrir un cadeau surprise pour découvrir leurs produits. Et comme j'aime beaucoup les bijoux fantaisie et en particulier les bijoux qui viennent d'ailleurs (je vous montrais récemment mes bracelets fétiches)... j'ai accepté. 

Quand j'ai reçu mon petit colis, surprise ! C'est un bracelet semainier comme j'aime, mais... avec 3 métaux de couleurs différentes ! Serais-je capable de relever le défi ? Oui ! Pour cela j'ai fouillé dans mes piles de pulls et au détour d'un passage au Forum des Halles, j'ai même trouvé un collier assorti ;) 



Mon bracelet multirang Bijoux Chéri vient de la région d'Udaipur en Inde et il est composé de 7 bracelets fins en laiton, alu et cuivre. Et le détail que j'aime : ils sont parsemés de petites étoiles en relief et tintent joyeusement à mon poignet !





Le look :

Pour aller avec mon bracelet, j'ai choisi un pull col V en cachemire tout doux Des Petits Hauts (ancienne collection, acheté 5€ en friperie) qui rappelle la couleur "pêche rosée" du cuivre.
Le collier que j'ai trouvé chez I am (3€ en soldes au lieu de 16€) est doré avec un ruban de la couleur du pull, et les strass blancs font un rappel avec les bracelets argentés en aluminium.
J'ai choisi un débardeur noir en dessous, parce qu'avec ce slim en temps normal j'aurais mis des bottines noires avec 7-8 cm de talon. Mais suite à mon accident, je ne peux plus en porter, et donc je vous ai épargné la photo de mes chaussons bariolés (je vous dis tout, mais vous montrer mes chaussons, là ça devient trop intime ;) D'ailleurs pour cet hiver je suis à la recherche d'une belle paire de bottines féminines noires et complètement plates, mais sans talons rien ne me plaît vraiment. Il va falloir que je m'habitue...








Sur la boutique, vous retrouverez beaucoup d'autres bijoux d'artisans et de créateurs qui viennent d'Inde, mais aussi d'autres régions du monde comme l'Amérique du Sud, Madagascar... Il y a aussi des inspirations plus modernes qui reprennent certaines tendances du moment : cuir, perles... Des bracelets bien sûr, des colliers, des bagues et des boucles d'oreilles, le tout en éditions limitées.

Boutique Bijoux Chérie > http://www.bijouxcherie.com

Pour les bracelets, compter entre 15 et 59€, et voici un aperçu du catalogue :





Alors, ce challenge, réussi ?

Bonne fin de semaine et
bon week-end my dears !


mercredi 23 octobre 2013

Une belle matinée créative à La Petite Epicerie.

Mercredi Créa ! Jeudi dernier j'ai passé un merveilleux moment à la matinée Pré-show Créations et Savoir-faire de La Petite Epicerie où j'ai pu participer à différents ateliers de DIY. J'ai failli annuler à cause d'une très grosse fatigue, mais j'avais tellement envie de découvrir cet endroit que j'ai pris mon courage à deux mains, et avec mes cernes (vestiges d'une nuit trop courte) d'un côté et ma béquille de l'autre, je me suis vaillamment jetée dans les transports en commun !

J'ai découvert cette très jolie boutique de déco événementielle et fournitures créatives grâce à une invitation de l'agence Zmirov, et sachant que je ne pourrai me rendre au salon, c'était l'occasion ou jamais de rencontrer quelques créatrices dans un contexte plus convivial. Et je suis contente : les 4 ateliers m'ont ravie, j'ai appris pas mal de choses, et fait de belles rencontres !

J'ai beaucoup aimé la déco de la salle qui m'a donné l'impression d'être dans un de mes boards Pinterest, tellement tout était joli et girly, mais sans trop en faire, et j'ai retenu plein d'idées pour mes prochains événements ! La table du petit-déjeuner était simple et parfaite, mais j'étais tellement à l'ouest qu'à part un jus d'orange, je n'ai rien avalé (oui Geny, tu as bien lu ;)










L'atelier Chic Maker
(Boutique en ligne. Abonnement de box de bijoux tendance à créer soi-même - 24,90€ par mois le kit)

C'est le premier atelier auquel j'ai participé. A première vue le bijou était facile à réaliser, mais cela faisait un moment que je n'avais pas manié de fermoirs et j'avoue humblement que j'ai dû demander de l'aide à Eléonore, la créatrice du concept, et bien m'appliquer pour réussir mon collier (et mes yeux encore un peu endormis n'ont pas arrangé les choses, c'est vrai...).

Au programme, un DIY simplifié et rapide à faire : un joli sautoir minimaliste à composer avec des fils de couleurs, un fermoir et un apprêt Félindra tête de tigre doré. Pile dans la tendance du moment, surtout avec des fils néon (j'ai choisi du rose et du violet).

J'ai aussi reçu la box du mois d'octobre : un kit pour créer un bracelet multirang s'inspirant des manchettes Hipanema. Moi que ne suis pas du tout fan de box, en ayant le produit dans les mains, j'ai un peu changé d'avis. Alors certes, comme j'ai déjà beaucoup de matériel de création chez moi, je ne suis pas vraiment dans la cible, mais pour offrir à une fille qui veut apprendre à faire des bijoux, je trouve que c'est un beau cadeau pour se lancer.

A noter : la marque a ouvert une boutique-atelier (29 je crois) rue des vinaigriers à Paris, où des ventes privées seront organisées.





Chic Maker, la box d'octobre (avec mon collier tigre à côté, le tout sur mon piano ;)




L'atelier Adeline Klam
(Boutique en ligne. Origami, papeterie, décoration, loisirs créatifs avec une touche japonisante )

Je me suis ensuite lancée dans l'atelier d'origami animé par Adeline. En dehors des petites étoiles de voeux, je n'ai pratiquement jamais fait de pliages, c'était donc une grande première pour moi. Et n'ayant pas une très grande mémoire "chorégraphique", j'étais assez dubitative sur mes capacités à réussir ces jolies fleurs (compliquées) en papier. Et pourtant... grâce à la patience et aux explications d'Adeline, j'ai même réussi à réaliser deux fleurs différentes ! C'est un exercice qui m'a beaucoup plu : une fois qu'on est lancé, on reproduit les pliages mécaniquement, c'est une activité manuelle répétitive qui peut permettre de se vider complètement l'esprit, un vrai bonheur ! 

L'eshop a aussi une boutique au 54 Boulevard Richard Lenoir (Paris 11ème) où on peut participer à des ateliers (sur inscription, maxi 8 personnes. Pour enfants et pour adultes - séparément).

En plus des fleurs réalisées sur place, j'ai reçu une pochette avec de très belles feuilles de papier japonais, mais le graphisme est si joli que je n'ose pas les plier en origami !







L'atelier La Petite Epicerie
(Boutique en ligne et ateliers créatifs sur place ou à domicile )

Le thème de ce 3ème atelier était la customisation de lunettes de soleil grâce à des petites tranches à couper dans des canes de polymère. Autant le dire tout de suite, je suis immédiatement passée en mode régression absolue quand j'ai vu les motifs so cute et kawaii, rien que du mignon à gogo. Ma paire de lunettes ressemble à celles des enfants, mais j'assume mes petits noeuds roses et mes cupcakes !

En goodies j'ai reçu en plus deux jolies cartes et un petit kit de miniatures (pour faire un bijou par exemple) : une petite cuillère, une assiette, une cane "sushi" et une lame pour découper.





L'atelier Atelier Brunette
(Tissus graphiques )

A ce 4ème et dernier atelier, en plus d'apprendre à créer un noeud pap' avec un pistolet à colle, le tout en deux temps trois mouvements et sans un seul point de couture, j'ai eu un vrai coup de coeur pour les jolis tissus poétiques et graphiques de cette jeune marque !

Pour créer des mini noeuds à glisser dans les cheveux ou au revers d'une veste, j'ai aussi reçu des échantillons de tissus avec un beau shopping bag.






Ces créatrices et La Petite Epicerie seront présentes au salon Créations et Savoir-faire,
Porte de Versailles, du 13 au 17 novembre 1013.
Entrée entre  7 et 12€.
_______________________

J'ai vraiment passé une très belle matinée à échanger et à créer avec des filles de tous horizons, et malgré la fatigue, ce joli moment m'a fait un bien fou, c'était la belle surprise de la semaine !

Un grand merci aux créatrices qui ont fait preuve de patience et de pédagogie ;)
à La Petite Epicerie pour ce bel accueil
et à l'agence Zmirov pour l'invitation,
j'ai adoré !
















mardi 22 octobre 2013

Comment ne pas faire la Une sur Hellocoton [le guide très pratique].

Web mon mardi ! On se creuse souvent la calebasse pour trouver des solutions efficaces à nos soucis bloguesques alors pour te faciliter le travail, voici déjà LE guide que tu seras content(e) d'avoir lu un jour ! Si, si je t'assure ! D'ailleurs tu peux aller chercher ton carnet du mardi, avec ton crayon et puis un Stabilo aussi, tiens. Et si tu as besoin d'aide pour comprendre quelque chose, n'hésite pas à faire appel à l'assistant, il est là pour ça, oui, il est là pour toi.


Aujourd'hui c'est le "so oh la la" Andrew Stetson
qui rejoint l'équipe.




Les conseils de ce guide sont très efficients, alors avant d'en faire usage prends le temps de lire attentivement ces quelques précautions.


Dans quelles situations impératives ou d'urgence appliquer ces précieux conseils :

  • Tu milites pour l'égalité totale du prolétariat bloguesque
  • Tu as les services secrets ouzbeks/ton banquier/ton ex à tes trousses, et il faut que tu la joues low profile quelques temps
  • Tu as un petit coeur fragile et tu ne veux pas subir un ascenseur émotionnel : avec la Une tes stats explosent, tu as plein de nouveaux abonnements en une seule journée, tu reçois plein de coms. Et puis le lendemain, plus rien, c'est la totale tristitude
  • Tu n'as pas le temps de répondre à tous les coms qur ton blog, parce que là tu es train de préparer tes bagages pour partir à Bali (n'est-ce pas Mélo ;) / c'est la première semaine des soldes / tu as la nouvelle saison de ta série préférée à regarder / tu manges des cupcakes
  • Tu ne veux pas que tes copines blogueuses te jalousent (en plus si tu fais la Une régulièrement, ça sent le roussi pour toi !)
  • Tu as écrit un post un peu trop personnel/spécial et tu ne veux pas qu'il finisse par arriver à l'oreille, (enfin l'oeil) de certaines personnes qui pourraient te reconnaître (le monde est tout petit)
  • Tu as écris un post sur un sujet qu'une blogueuse célèbre a aussi abordé, et tu ne veux pas te taper des trolls qui ne manqueront pas de t'accuser de copiage


Les secrets cachés des blogueuses pour passer à travers le radar cosmique de la team d'Hellocoton :

  • Si tu parles d'une marque connue, fais des fautes dans le nom. Quelques suggestions offertes par la maison : Cusmee, Laduret, Séfora, Urbane Dickey, Mak, Diaur, Chanelle, Esté l'Eau d'Air, Bourgeoit, Hune, Scie A Thé, Guairlun, Clarince...
  • Ne publie pas ton article dans la bonne catégorie. Le mieux c'est dans "Technologie" (dans cette rubrique-là c'est passage à la trappe garanti à presque 100%)
  • La première photo de ton post doit être de mauvaise qualité, bien pixelisée comme il faut
  • Choisis un titre de post long comme la pluie et sans intérêt.
  • Publie un vendredi soir : il n'y a pas de sélections le week-end et en plus le vendredi soir, au lieu de lire les blogs, on préfère se déconnecter après une semaine chargée. Et à la fin du week-end ton post sera tout au fond du fil d'actu de tes followers : il passera totalement inaperçu
  • Ne parle pas de nouveautés, ni des incontournables (par exemple la palette Naked, tu oublies)
  • Sois à contre-temps : poste tes recettes de bûches de Noël à Pâques et tes sélections de maillots de bain en novembre
  • N'utilise pas le lexique tendance et traduis tous les termes anglais en français : au lieu de burgundy, mustard ou mint, parle plutôt de bordeaux, de jaune safran, de vert d'eau... et nail art devient ainsi art ongulaire. Prodigieux !
  • Si dans un look, tu as une IT pièce de la saison, ne marque pas son nom dans ton post
  • Ne te lance pas sur des sujets polémiques : l'éducation des enfants, critique d'une blogueuse célèbre...
  • Aborde des sujets qui intéressent peu de monde : "comment nettoyer ses chiffons à poussière"...

  • Ah oui, j'oubliais : sinon tu peux ne rien poster du tout aussi, ça marche assez bien.


Voilà, je crois que j'ai fait le tour,
maintenant vous en savez autant que moi pour passer en mode furtif sur Hellocoton ;)


mardi 15 octobre 2013

...Quand un(e) gagnant(e) ne reçoit pas son lot [gestion de concours].

Web mon mardi ! Quand on organise un concours, le plus stressant c'est le laps de temps qui s'écoule entre l'envoi du colis et le moment où on apprend que le lot est bien arrivé à destination. Durant tout ce temps, je ne sais pas pour vous, mais moi je suis en mode "flipping" intense. Jusqu'à présent, en deux ans et demi de blogging, je n'avais jamais été confrontée aux problèmes de lot égaré, mais comme il y a un début à tout, ça a fini par me tomber dessus en septembre pour l'Opé Lagon...


Depuis j'ai engagé un nouvel assistant pour livrer les colis
(model : Thom Morell)




Maintenant que les présentations sont faites, essuie ton filet de bave et ramène plutôt tes neurones qu'on puisse se pencher sur le problème (et prie pour gagner le prochain concours ;)

____________________


Ce que je faisais avant et que je ne ferai plus (jamais, never again)

Envoi en Mini Max :

Pour éviter d'attendre des plombes au guichet et pour faire des économies, pour les petites enveloppes j'ai pris l'habitude de faire mes envois en Mini Max.  Pour cela il suffit de peser et d'acheter une vignette à l'automate, ça coûte en moyenne 2,50€ pour une enveloppe A5 avec du maquillage dedans (mascara + vernis + fàp + ràl, ex...). Je garde toujours le ticket et une photo de l'enveloppe timbrée pour prouver l'envoi. En revanche : aucun suivi et en cas de réclamation le dédommagement est ridicule.
Donc la prochaine fois ce sera envoi avec les enveloppes Lettre Max ou Colissimo pour les envois plus importants. Je vais devoir faire la queue au guichet et payer certainement un peu plus cher (bien joué La Poste, payer plus cher pour que les gens fassent correctement leur boulot c'est grandiose comme stratégie commerciale)

Décorer les enveloppes :

Yep j'assume, question girlytude, j'excelle ! Petits stickers en coeurs roses qui brillent brillent, étoiles violette qui scintillent, bref, quand vous recevez une de mes enveloppes, vous savez que ce n'est pas un paquet de factures ou des échantillons de TenaHLady. Sauf que voilà, il semble que ça attire l'attention des voleurs de cadeaux, donc tant pis, maintenant mes colis passeront en mode anonyme et masqué.


Que faire quand on a envoyé un colis sans suivi (vignette Mini Max) et qu'il n'est pas arrivé ?

Quand au bout de 10 jours, j'ai vu que la gagnante ne donnait pas de nouvelles, je suis revenue vers elle et c'est ainsi que j'ai su c'était parti pour un tour de galère. Première étape, faire une demande de réclamation à La Poste et demander à le/la gagnant(e) d'en faire une aussi de son côté. La gagnante de mon concours a ainsi reçu 5€ et quelques de dédommagement et de mon côté je ne pense pas que j'aurai plus (je passe à La Poste cet aprem). Par courrier (je voulais une preuve), la réclamation a pris environ une quinzaine de jours le temps que le courrier soit traité, qu'une "enquête" soit menée et qu'on reçoive la réponse. Pour moi ils n'ont rien trouvé et ne savent même pas ce qu'il a pu se passer.

Comme je n'avais pas pris "toutes" mes précautions pour que le lot arrive, exceptionnellement j'ai proposé à la gagnante un lot à peu près similaire, et cette fois-ci ça part avec suivi.


Dans le cas d'un colis qu'on a envoyé avec suivi ou par Colissimo.

On bénéficie alors d'un dédommagement plus important et si on a pris une assurance, cela permet à la rigueur de dédommager le/la gagnant(e). 


Dans le cas d'un partenariat.

De ce coté, j'ai eu de la chance : mes partenaires ont tous été sérieux pour les envois et à chaque fois les lots ont rapidement été reçus. Mais pour une raison X ou Y, il arrive que parfois le concours soit mal géré.

En amont, on peut se mettre d'accord avec le partenaire :
  • est-ce qu'il envoie directement le lot ou est-ce qu'on fait l'intermédiaire (= à nous de prendre en charge les frais de ports et d'aller poster le lot)
  • dans le premier cas on peut lui demander de s'engager à le faire dans les 7 jours qui suivent la communication de l'adresse 
  • on peut demander si on peut avoir le numéro de suivi
  • enfin pour les lots importants on peut anticiper et décider à l'avance de la solution à retenir en cas de problèmes de réception
Et surtout avant de faire un concours avec un partenaire on vérifie sa réputation d'abord : certaines marques sont connues pour ne pas envoyer les lots dans les temps voire jamais....

Une fois j'ai gagné des vernis sur le blog d'une copine, c'était un site de vernis assez connu qui devait m'envoyer mon lot, et pendant des semaines et des semaines, ça a été un marathon. De mon côté j'étais super gênée de réclamer à la blogueuse (mais je les voulais trop mes vernis), et elle de son côté n'avait aucune info à me donner. C'était très embarrassant comme situation et j'étais vraiment tentée de contacter le service client ou de balancer un post (un site de vente en ligne qui ne sait pas livrer 3 vernis, vous êtes d'accord : ça craint...) mais finalement je me suis retenue pour ne pas mettre cette copinaute en porte-à-faux par rapport à son partenaire et heureusement, à force de relance, elle a réussi à résoudre le problème (qui n'était pas de sa faute : il y avait eu un changement de personnel dans l'équipe du site et la gestion du concours était passée à la trappe).

Ce que je veux montrer par là c'est que la communication avec la personne qui a gagné doit être bien gérée, sinon ça peut potentiellement très vite partir en cacahuètes, pistaches et noix de cajou. Car si le/la gagnant(e) n'est pas accommodante, la situation peut rapidement dégénérer et ensuite, difficile de rattraper l'affaire.

Gérer la relation avec le/la gagnant(e)

Pour mon histoire de colis perdu, j'ai essayé de rester le plus possible en contact avec la gagnante, on s'est échangé au moins un mail par semaine, même si c'était pour lui dire que j'attendais des nouvelles de La Poste. En même temps j'ai eu de la chance, je suis tombée sur une personne assez compréhensive (merci Laetitia !)

Mais quoi qu'il en soit, informer sans attendre que la personne ne vous harcèle c'est le minimum. Ensuite, si elle n'a pas reçu son colis, elle n'y est pour rien, donc on essaie d'être pro-actif, et même si la situation nous saoule parce qu'on a autre chose à faire que de se prendre la tête avec des histoires de colis, on reste zen, aimable et on ne s'en prend pas à le/la gagnant(e). On ne l'envoie pas bouler et on ne laisse pas ses mails de côté sans jamais y répondre non plus.

Ensuite en fonction du règlement du concours, des précautions qu'on avait prises (envoi avec ou sans suivi), de son budget, et aussi de l'attitude de la personne qu'on a en face de soi, on essaie de trouver une solution : par exemple on peut reverser le dédommagement reçu de La Poste ou offrir un lot de consolation.

Enfin, quand on est overbooké(e) et qu'on sait qu'on aura pas le temps de bien gérer les choses, au lieu de faire 10 concours à la fois, on prend son temps et on en organise un peu moins mais correctement. On sera moins "popioulaire" certes, mais la qualité des échanges qu'on a avec les gens vaut bien plus que n'importe quel classement.




Voilà un peu mon expérience sur le sujet, et souhaitez-moi bonne chance : aujourd'hui je mets 3 colis à La Poste ! (et j'en profite pour dénoncer les tarifs exagérés des envois qui en plus arrivent rarement dans les délais affichés...)


Et vous comment vous gérez
ce genre de situations ?





lundi 14 octobre 2013

Elixir 7.9 : les nouveaux soins visage anti-âge [revue Yves Rocher]

Lundi Beauté ! Cet été j'ai pu me rendre à la présentation presse Yves Rocher pour découvrir les lancements de cet automne, je vous ai déjà parlé de mes coups coeur dans les nouveautés maquillage (Mascara Volume Vertige et fards à paupières Mono Poudre Couleurs Intenses), et après plusieurs semaines de test, voici ma revue sur la nouvelle gamme de soins jeunesse Elixir 7.9*.
*produits offerts par la marque.

Cette gamme de soins anti-âge propose une crème de jour, une crème de nuit, un contour des yeux et un sérum. Les crèmes sont formulées en version "peaux normales à mixtes" et version "peaux sèches" et le sérum est aussi proposé dans une seconde version "peaux sensibles".

Bien que ma peau n'ait pas vraiment besoin de soins anti-âge (malgré le temps qui passe, au lieu de vieillir elle s'accroche à sa vie d'ado), elle manque toutefois d'hydratation, d'éclat et mon teint a besoin d'être unifié. Parmi les produits que j'ai reçus, j'ai d'abord testé le sérum et la crème de jour "peaux normales à mixtes" que je vous présente aujourd'hui. La crème de nuit et le contour des yeux feront l'objet d'une autre revue. 


Soin Energie Jeunesse, crème de jour peaux normales à mixtes.

Pot de 40ml - prix catalogue : 36€

La promesse de la marque :
"En 1 jour : la peau est visiblement défatiguée, l’éclat ravivé. En 1 semaine : les rides sont réduites, le grain de peau est affiné et unifié. En 1 mois : la peau rayonne de jeunesse. 90% des ingrédients sont d'origine naturelle, ne contient pas de parabène, pas d'huile minérale, ni de colorant. Texture fraîche et fusionnelle qui laisse un fini satiné."
Je l'ai utilisée depuis mi-août et je viens tout juste de la terminer, soit presque 2 mois de soins. La texture est un peu plus consistante qu'un gel, légère et pénètre rapidement dans la peau. L'odeur est discrète. Dès que je l'applique, je sens tout de suite l'apport en hydratation, ce que je recherchais en priorité. Sur le long terme, le teint est moins "brouillé" et effectivement le grain de peau est affiné.

J'ai moins aimé : le fini satiné car ma peau a naturellement tendance à briller.
Les plus : un pot rechargeable grâce aux capsules qui permettent d'économiser du transport et 88% d'emballage en moins. Contient de l'huile de sésame bio.





Sérum Intensificateur Jeunesse (version standard)

Flacon de 30ml - prix catalogue : 36€

La promesse de la marque :
"En 1 jour : la peau est plus lisse. En 1 semaine : le grain de peau est affiné et la peau est boostée. En 1 mois : la peau est revitalisée et retrouve l'aspect de sa jeunesse. 90% des ingrédients sont d'origine naturelle, ne contient pas de parabène, pas d'huile minérale, ni de colorant. Ce sérum laisse un fini incroyablement lisse et doux sur la peau."
Je l'ai utilisé environ deux semaines, avant que le flacon ne me glisse des mains et ne se brise sur le sol de ma salle de bain (c'est une loi implacable : tout ce qui rentre dans ma salle de bain finit un jour ou l'autre par rejoindre le sol...). La texture est plus proche du gel que du liquide, elle est facile à étaler, mais je préfère celle de la crème.
Pour être honnête, au niveau de ma peau (qui n'a pas de problème de vieillissement je le rappelle), je n'ai pas vraiment vu de différence entre la routine crème + sérum et la routine crème toute seule.

J'ai moins aimé : le flacon en verre me plaisait jusqu'à ce qu'il se casse en tombant et je trouve que le système de pipette (en verre aussi) n'est pas adapté à la texture, car le sérum n'est pas assez fluide et le goulot pas assez large. Un flacon-pompe comme pour la version "peaux sensibles" aurait été plus approprié.
Le plus : contient de l'eau de camomille bio.


Mon verdict :

Des soins très hydratants qui réveillent l'éclat et unifient le teint, même la crème seule est efficace. Ils conviendront ont peaux ternes et fatiguées qui doivent "lutter" contre les premières rides mais qui n'ont pas tendance à briller.

Enfin, on n'oublie pas qu'avec la carte de fidélité Yves Rocher, on peut régulièrement bénéficier de 50% de remise ;)



Et vous, vous avez testé cette nouvelle gamme ?
Belle semaine en toute beauté !





mardi 8 octobre 2013

Es-tu une relou du web ? [Blogosphère]

Web mon mardi ! Ce qu'il y a de bien avec la blogosphère girly, c'est qu'il y a toujours matière à se marrer. Nous les blogueuses, nous sommes parfois tellement caricaturales que je ne peux pas résister à un p'tit coup d'auto-dérision de temps en temps. Parce que c'est drôle. Parce que ça fait du bien. Parce que ça fait relativiser. Et puis parce qu'il faut bien qu'on évite d'attraper la grosse tête : ça passe pas dans les pulls.

Ce post, c'est donc un peu ce que je vois autour de moi, mais aussi un peu de moi parfois (oui, je l'avoue en rougissant des oreilles). Car soyons honnêtes : qui n'a jamais fait sa relou sur le web ?
Toi ? Très bien, tu as le droit de me lancer la première pierre le premier vernis (si possible "For the Twill of it" d'Essie siouplè, merci)

Tu as perdu l'habitude, mais aujourd'hui il te faudra un petit crayon avec un bout de papier : c'est pour calculer ton score (ou plutôt évaluer l'ampleur des dégâts ;)
Et puis un peu de second degré aussi : auto-dérision on a dit.

Allez c'est parti pour une profonde introspection de nous. Enfin en 10 points (on part pas en spéléo non plus, nanmého).



 ____________________________


1. Tu récupères les e-mails des abonnés à ta newsletter pour pourrir leur boîte
Because tu participes à un concours et qu'il faut que tout le monde vote pour toi, c'est vital. Tu organises un événement en partenariat et il faut que tout le monde se ramène, c'est vital. Tu as besoin de ______________ et c'est vital. Qui ne demande rien n'a rien n'est-ce pas ? Mais qui demande trop n'a pas grand-chose non plus.

2. Tu rabâches et tu racoles sur Twitter
Parce que tu sais bien que personne n'est connecté en même temps, tu te dis que ce que tu écris est tellement intéressant que nul ne doit passer à côté. Donc toutes les 15 min tu relaies le lien de ton dernier post. Et dès que quelqu'un s'abonne à ton profil, tu lui envoies illico-presto un DM : "Merci de me suivre ! Tu peux aussi t'abonner à ma newsletter et ma page Facebook pour ne rien rater de mon actu." On dirait les vendeurs d'abonnements quand ils arrivent à rentrer chez toi et qu'ils veulent t'engrainer.

3. Ton fil Twitter est une ode à ta gloire
Il n'y a que des RT des messages que les gens t'envoient. Euh... est-ce vraiment nécessaire de moisir les TL des autres avec ça ?

4. Tu demandes l'avis de tes lectrices mais tu t'en bats la cuticule
Echanger avec les autres, ça fait genre que tu es proche des gens, alors tu appelles à l'aide dès que tu as une décision à prendre, tout en sachant que tu n'en feras qu'à ta tête : "Help, les filles ! Gros stress, j'ai un RDV pro demain, je sais pas quoi mettre : un tailleur noir ou un legging jaune à pois rouges ?"
... 2h plus tard sur Twitter : "En route pour mon RDV ! Je mise sur le côté créatif : legging jaune à pois rouges ! Ils vont en prendre plein les yeux ;) Souhaitez-moi bonne chance!"

5. On ne comprend même plus ce que tu dis
Sur les réseaux sociaux tu ne postes plus de messages avec des vraies phrases, mais juste 6 lignes de hashtags sous chaque photo. Même s'ils n'ont rien à voir, du moment qu'ils font partie des mots-clés tendance tu en uses et abuses. 

6. Tu es la reine de l'embrouille
Tu mijotes, tu complotes, tu essaies de monter les unes contre les autres quand tu ne cherches pas la plus petite opportunité de clasher ou de ridiculiser quelqu'un. Parce que le clash ça attire la foule. Tu larmoies quand une gamine se suicide à cause de harcèlement sur Facebook, mais tu t'acharnes allègrement en public sur les copinautes dès que l'occasion se présente. Tu ne résistes pas à un bon carpaccio de blogueuse.

7. Tu veux convertir tout le monde à ton mode de vie
Un jour tu as vu la lumière et tu as changé ta façon de vivre : fini la viande/les produits chimiques/la fourrure /etc... Et tu as décidé que la Terre entière devait suivre ton exemple. Alors tu commences à laisser des messages de propagande sur tous les blogs que tu croises. Sauf qu'au lieu de rallier à ta cause, tu braques tout le monde. Entre sensibiliser et saouler, il n'y a qu'un tout petit pas de bébé phoque.

8. Aimeeeez-moaaaaaa
A chaque fois que tu publies un article, si tu n'as pas minimum 30 likes/coeurs/+1 c'est le drame. Ni une ni deux, tes lecteurs en prennent pour leur grade, tu les rappelles à l'ordre avec un petit mot innocemment posté sur Hellocoton ou ailleurs : "Ben alors, mon post du jour ne vous plaît pas ?... Je suis déçue j'ai passé du temps dessus..."

9. Variante : Parle-mooooaaaaaa
Un blog sans commentaires, nous sommes toutes d'accord c'est comme un dressing sans shoesing. Les deux vont ensemble. Et parfois après avoir passé des heures sur un article (pour la préparation d'une recette par exemple...), n'avoir aucune réaction en retour ça déçoit et ça peut même mettre un sacré coup au moral bloguesque. Ca nous arrive à toutes ces périodes de disette. Et là tu te mets à quémander des commentaires, car il te faut ta dose de "Ouais, c'est trop génial !"

10. Tu ne vas sur les blogs des autres que pour faire ta pub
Un jour sur Twitter j'ai vu une phrase qui m'a fait rire, en gros : "Les gens qui laissent en com l'adresse de leur site/blog chez les autres, c'est comme les chiens qui font pipi partout pour marquer leur territoire".
J'en ris encore.
Tu veux une 'tite feuille de Moltonel ?


__________________________

Allez, j'vous laisse : y a une réunion 
chez les Relous Anonymes qui commence ;)






lundi 7 octobre 2013

Vernis, vernis... [revues, manucures et nouveautés]

Lundi Beauté ! Je vous ai déjà dit que les vernis c'était... la vie ? (Oui ? Ah zut, je radote tant que ça ? ;) Cela fait un petit moment que je ne vous ai pas montré de manucures ni de swatches, alors j'ai trié mes photos en stock et j'ai retrouvé deux manucures faciles à faire. Et attention j'ai aussi deux nouveaux vernis H&M et Marionnaud  à vous montrer (tentatioOon...)


Manucure Polka Dots bleu nuit

En août, à cause de/grâce à une promo chez Monoprix, j'ai finalement craqué sur le vernis Maybelline Color Show Polka Dots 198 Shooting Stars. J'avais vu pas mal de swatches et comme je suis incapable de dire non à un vernis bleu, j'ai succombé. Il a une texture un peu jelly avec des paillettes noires et blanches de différentes tailles et formes. Comme il est assez transparent, il m'a fallu au moins trois couches pour obtenir le résultat ci-dessous (= c'est une tannée à retirer ensuite). 

En promo à 1,95€, je n'ai pas su non plus résister au Luminelle 51 Bleu nuit d'Yves Rocher, une très belle laque presque noire et micropailletée. Le pinceau est assez fin mais la texture s'étale bien sur l'ongle. En une couche, on obtient une bonne opacité, le fini est glossy et brillant. 






Manucure rose néon à pois

Un joli rose flashy qui met de bonne humeur rien qu'en le regardant ! Cet OPI NL E73 Suzi's Hungary Again est vraiment girly. En général les OPI sont parfaits au niveau pose, on peut souvent travailler la texture sur l'ongle pour bien étaler la matière, mais avec celui-ci il ne faut surtout pas passer plusieurs fois le pinceau  sinon on a des traces ! J'ai posé 3 couches pour un résultat uniforme et opaque.

Pour les pois, j'ai utilisé mon stylo French Manucure blanc agnès b. il est très facile à manier et opaque. Parfait pour les débutantes et les filles pressées ;)





Mes deux craquages de septembre (je deviens sage comme une image...) :

H&M Blue Metal Matte Metallic

Je suis tombée amoureuse de ce flacon au détour du rayon beauté de mon Suédois. C'est un bleu métallique profond, qui tire sur l'indigo et qui une fois posé a un fini mat. Il faut que je fasse une manucure pour vous montrer à quel point il est beau ;)
2,90€ les 9ml. 



Marionnaud 07 Vert énigmatique

Un autre coup de coeur lors de la dernière VP Marionnaud. Exceptionnellement il y avait 25% de remise sur tous les achats, alors j'ai eu envie de tester la nouvelle collection de vernis de la marque. C'est un très beau vert foncé entre le vert émeraude et le vert sapin avec des micropaillettes. Il sera parfait pour la saison, je vous montre ça prochainement sur mes ongles !
4,90€ les 6ml.




Belle semaine en beauté !

______________________
Et n'oubliez les concours de l'Opé Kawaii en octobre ;)




vendredi 4 octobre 2013

Jamais sans... mes bracelets !

Vendredi Fashion ! En mode les accessoires font parfois toute la différence et un simple look casual peut se révéler terriblement pointu avec de belles chaussures, de beaux bijoux, etc... Depuis mon accident de janvier, j'ai dû abandonner les jolies chaussures à talons pour des tennis souples et plates (= désespoir modesque). Alors l'amoureuse des bijoux fantaisie que je suis se rattrape sur ces accessoires colorés et (généralement) à petits prix pour féminiser et personnaliser mes tenues.


En ce moment, voici ceux qui habillent mes poignets en tintant joyeusement :




A la main gauche :

Mon bracelet brésilien et clouté Rose Comme le Ciel 

C'est une création de la blogueuse Lanylane qui a ouvert sa boutique "Rose Comme le Ciel" où elle vend les bijoux qu'elle fabrique elle-même. Elle travaille avec différents matériaux comme la fimo, les perles, les cordes et propose des styles qui vont du geek au bohème. C'est un bracelet que j'ai gagné (oui, parfois ça m'arrive ;) et que je porte à mon poignet gauche avec ma montre argentée.
A partir de 4€ le bracelet "Brazil" simple clouté.


Mon bracelet maille palmier Marc Orian et mon pendentif coeur Tati

Ce petit bracelet je l'ai depuis des années. J'aime sa finesse et son côté discret. Je l'avais trouvé en soldes pour une vingtaine d'euros, une vraie bonne affaire ! J'y ai ajouté un pendentif coeur argent Tati* qui rappelle le célèbre coeur Tiffany, d'ailleurs je pense le faire graver un jour.
*acheté grâce à un bon d'achat offert par la marque. Vendu en boutique ou sur l'e-shop, 39€.


Mon bracelet strass et néon Claire's
(à la main droite avec les autres bracelets dorés)

Je ne pensais pas craquer un jour pour ce style qu'on a vu et revu partout sur la blogo, mais voilà, il était en soldes à environ 2 euros, et j'avais absolument besoin de couleurs  (un printemps et un été pourris, ça laisse des traces...)






A la main droite :

Mes bracelets roses et dorés Tati* et mes bracelets indiens

C'est plus qu'un semainier puisqu'il y a une dizaine de bracelets, et j'aime les entendre tinter à mon bras. Du rose, de l'or... j'adore ;)
*achetés grâce à un bon offert par la marque, environ 4€.

J'aime beaucoup la mode indienne (et la nourriture aussi, hum ma gourmandise revient au galop) et ces beaux bracelets strassés m'ont été offerts par une copine qui les a ramenés d'Inde et sont beaucoup plus jolis que ceux qu'on trouve dans les boutiques indiennes du Faubourg Saint Denis (entre la Gare du Nord et Porte de la Chapelle à Paris).


Ma belle manchette Hipanema

Vu le prix (environ 60-70€) et que j'en avais assez vu sur la blogo pour en faire une overdose, je ne pensais pas non plus me retrouver un jour avec cet accessoire à mon bras. Oui, mais voilà. Ma meilleure amie me l'a offerte, et comme c'est une fille que j'aime beaucoup, maintenant quand je porte cette manchette c'est comme si elle était un peu avec moi.
Par contre je reste définitivement bloquée sur le prix : en moins de 3 mois et sans la porter en permanence, les perles ont déjà commencé à se décolorer (elles ne sont pas teintées dans la masse...). 






Voilà pour la touche de couleur !

Bon week-end les modeuses !


_____________________

Les concours de l'Opé Kawaii en octobre :



mercredi 2 octobre 2013

Dessert gourmand façon smoothie [recette facile]

Mercredi Créa ! C'est le moment de profiter des derniers fruits de l'été pour faire le plein de vitamines ! Après avoir préparé un beau fraisier ce week-end, il me restait encore plein de fraises. j'ai regardé dans mon panier de fruits, j'avais encore deux nectarines, des mangues, des pommes... Et si je faisais un smoothie ? Oui, mais gourmand (ben, oui, vous me connaissez un peu maintenant n'est-ce pas ?)





Pour cette recette express (environ 1 litre de smoothie, pour 6-8 personnes), il vous faudra :

  • des fraises, environ 500g
  • une pomme
  • deux nectarines
  • une mangue
  • de la chantilly, j'ai pris une Bridélice à 20%. Elle est légère, peu sucrée et l'embout fait une belle mousse
  • du sucre, j'ai pris de la cassonade et du sucre de canne
  • de la cannelle si vous aimez
  • de la poudre de noisettes, c'est ce qui change tout ;)
  • un mixeur, j'ai ressorti le collector Thermomix qui date d'avant ma naissance mais qui fait toujours aussi bien son job ;)
  • une bouteille vide (logique), un entonnoir et de jolies verrines avec des pailles

Préparation : environ 15 min (à cause des fruits à peler et à couper)


Spéciale "tweedicace" aux copines gourmandes ;)



  1. Vérifier que les fruits soient bien mûrs pour que le smoothie ne soit pas acide
  2. Préparer les fruits (j'ai retiré la peau des nectarines et de la pomme) et les couper en morceaux
  3. Passer les fruits au mixeur - sans chauffer bien sûr - jusqu'à obtenir un mélange velouté
  4. Sucrer et "cannelliser" selon son goût
  5. Avec l'entonnoir remplir la bouteille et la réserver au frais
  6. Juste avant de servir, verser 1/3 de smoothie dans chaque verre ou verrine
  7. Rajouter 2/3 de chantilly (faisons-nous plaisir !)
  8. Saupoudrer de poudre de noisettes selon son goût (j'en ai mis au milieu et par-dessus la chantilly, environ 1 cuillère à café)
  9. Rajouter une paille et servir
  10. Pour déguster, mélanger le tout avec la paille et mioum ! 







J'espère que cette recette rapide
de dessert simple et gourmand vous a plu !



_____________________

De nouvelles blogueuses ont rejoint l'Opé Kawaii, encore plus de cadeaux à gagner ! (cliquez sur l'image)