mercredi 27 juillet 2011

Mon nouveau Dendrobium Diggibum var Phalaenopsis Fitz

Ce lundi en allant faire mes courses, je suis tombée sur un petit Dendrobium magnifique et plein de fleurs.

Au niveau des cannes, il ressemble à mon Dendrobium Diggibum mais la forme de ses fleurs ressemble à celle des fleurs de mes Dendrobiums Phalaenopsis. En cherchant sur le net, j'ai (je pense) trouvé son vrai nom : il s'agirait d'un Dendrobium Diggibum var Phalaenopsis Fitz.

Il a plus d'une dizaine de cannes et 5 hampes florales dont 3 sont encore en boutons.
Les fleurs mauves finement "rainurées" mesurent environ 5 cm de diamètre.

Trêve de blabla, voici les photos de la star :

Focus sur une des fleurs de mon Dendrobium Diggibum Phalaenopsis
Les fleurs de mes Dendrobium Diggibum Phalaenopsis
Les cannes de mon Dendrobium Diggibum Phalaenopsis
Les hampes florales de mon Dendrobium Diggibum Phalaenopsis
Les fleurs de mon Dendrobium Diggibum Phalaenopsis
Mon Dendrobium Diggibum Phalaenopsis
Mon Dendrobium Diggibum Phalaenopsis


Un mois plus tard, toutes les fleurs se sont ouvertes :
Mon Dendrobium Diggibum var. Phalaenopsis Fitz en fleurs


Mon Oncidium désespéré passe en pot

Quelle aventure....
Mon Oncidium Goldiana parfumé n'en finit pas de me donner du souci : après avoir presque tout essayé (mon dernier échec pour sauver mon Oncidium), je fais la tentative de l'ultime et dernière chance.

Sur plusieurs blogs et forums, j'ai trouvé une solution un peu différente de celles que j'avais appliquées précédemment : il s'agit de prendre un pot dans lequel on a mis des billes d'argile avec un peu d'eau avec de la sphaigne légèrement humide par-dessus. On pose le pseudo bulbe dessus, on ferme hermétiquement, on place dans un endroit lumineux (mais à l'abri des rayons de soleil) et... on attend.

J'ai encore un soupçon d'espoir pour mon Oncidium car depuis son passage en hydroculture totale, il a développé de tous petits filaments qui ressemblent à des embryons de racines.

Affaire à suivre...


Le presque cadavre de mon Oncidium Goldiana parfumé

Les microscopiques nouvelles racines (?) de mon Oncidium

Mon Oncidium Goldiana dans sa capsule de sauvetage ;-)
Et voilà, mon Oncidium est bien enfermé dans son pot.

Soldes : ultimes trouvailles H&M, Promod et Carrefour

Je savais que ça allait arriver et pourtant je suis quand même triste, et c'est comme ça à chaque fin de soldes.
Donc nous y voilà, aujourd'hui c'était la fin de mon marathon shopping de 5 semaines pour refaire (ou plutôt compléter ;-) ma garde-robe, et évidemment ce soir je suis sortie une dernière fois histoire de ne rater aucune opportunité de dénicher un dernier trésor.

Voici la liste de mes toutes ultimes trouvailles de ces derniers jours :

H&M Rosny 2 :
- un petit gilet col rond en coton, imprimé floral (on dirait presque des fleurs de Miltoniopsis ;-) à 5€ au lieu de 19.95
- un chemisier kimono rose poudré avec des impressions de palmiers et de papyrus à 5€ au lieu de 24.95

Tex (Carrefour) :
- une petite robe tunique couleur bleu jeans en voile de coton avec col en dentelle à 7,5€ au lieu de 25

Promod Les Halles :
- un top sans manche rouge avec des fleurs blanches en viscose. Comme c'est un taille 3, je vais le porter en tunique. 7€ au lieu de 16.95.

Mes ultimes trouvailles des soldes
Gilet H&M - soldes  été 11
Chemise kimono H&M - soldes été 11
Top Promod - soldes été 11
Tunique Tex - soldes été 11

lundi 25 juillet 2011

Les soldes chez Lamarthe La Vallée Village : trouvailles

Depuis pas mal de temps, j'entends souvent que La Vallée Village (à Marne la Vallée) est un super endroit pour faire les soldes. J'y suis déjà allée 2 fois sans jamais rien trouver d'exceptionnel que ce soit au niveau des prix ou des produits : il y a bien plus intéressant aux Galeries Lafayette, au BHV, au Printemps ou même en ventes privées internet et tout cela avec en général la possibilité de d'échanger ou de se faire rembourser.

Seulement, voilà, quand mon frère y est allé samedi et il m'a dit qu'il y avait vraiment de très bonnes affaires pour ce dernier weekend de soldes, je n'ai pas pu m'empêcher d'aller constater tout cela par moi-même ce dimanche, pour vous faire un article bien-sûr ;-) Sauf qu'avec ce qu'il m'est arrivé, je suis encore moins enthousiaste pour y retourner.

En dehors du fait que j'ai dû payer presque 9€ de billets de train (oui, La Vallée Village c'est un peu comme une expédition en Province, faut prendre le train looongtemps et on traverse même la campagne) encore une fois j'ai été déçue car plusieurs boutiques ont fermé (Cacharel par exemple) et parce que niveau prix, pas de quoi être victime de fièvre acheteuse.

Toutefois, en entrant dans la boutique Lamarthe, je trouve un petit bac étiquetté "petits prix" et dedans pêle-mêle plein de pochettes, sacoches, etc... exactement ce que je cherche puisque que j'ai cassé ma pochette Calvin Klein quelque jours avant ;-)

Je scanne le bac et j'en sors 3 jolies pochettes bien colorées spécialement faites pour moi : une turquoise, une violine et une jaune. Je regarde les prix éberluée : seulement 10 et 20€  (au lieu de 77 et 55€) ! Redoutant l'embrouille, j'inspecte minutieusement chaque cm2 des articles, relis plusieurs fois l'étiquette de prix, et ne relevant aucun coup fourré, je me rends allègrement en caisse.

Là, la vendeuse me dit qu'elle va me chercher les articles en réserve car ce sont des modèles d'exposition. Sur le coup, je me dis que c'est bien au moins les articles que j'aurais n'auront pas été tripatouillés par des tas de gens et qu'ils seront tous propres, et je quitte donc la boutique le sourire radieux et heureuse d'avoir rentabilisé mes presque 9€ de tickets de train.

Sauf que le soir en rentrant chez moi, j'ai découvert que la vendeuse m'a mis 2 produits défectueux à la place dont un que je n'aurais jamais acheté même pas à 1 cent : à l'intérieur les pièces métalliques sont rouillées et ont taché le tissu et la fermeture extérieure ! Et comme il n'y a ni échange ni remboursement possible et que je ne vais pas repayer 9€ de train pour y retourner, et ben tant pis pour moi (mais j'ai quand même envoyé un mail au siège de Lamarthe).

Et c'est là qu'on en arrive à la morale de l'histoire (l'expérience ne devrait pas servir qu'à soi-même, alors j'espère que vous en prendrez de la graine) : on ne repart jamais d'un magasin sans avoir inspecté soi-même les articles qu'on a acheté, on ne fait confiance qu'à ses propres pupilles !

Voici donc les pochettes de la discorde :

- la bleue et la jaune coûtaient 77€ et je les ai eues à 10€ chacune. Elles sont en nylon et en cuir. La bleue est toute rouillée, limite on peut attraper le téthanos avec... et la jaune est légèrement abîmée.
- la violette coûtait 55€ et je l'ai eue à 20€.

Et maintenant j'attends impatiemment la réponse de Lamarthe*.

* Epilogue :
Le service client m'a répondu par mail le 27/07 et me propose de m'échanger mon article sans limite de temps,  car il s'agirait d'une "erreur de la vendeuse qui croyait bien faire". Ravie d'apprendre que ce n'était pas intentionnel ;-) Bon, on va oublier cette sortie shopping ratée et la prochaine fois que je veux un Lamarthe, j'irai comme d'habitude dans les grands magasins parisiens.

Pochette turquoise (défectueuse) - Lamarthe La Vallée Village soldes été 11

Pochette jaune - Lamarthe La Vallée Village soldes été 11

Pochette violette - Lamarthe La Vallée Village soldes été 11

dimanche 24 juillet 2011

Tuer les insectes de mes orchidées avec du marc de café - 2

Nous voilà presque 24h après l'application du cataplasme au marc de café sur mon Dendrobium Diggibum.

Mon Dendrobium Diggibum traité au marc de café

Hier soir avant d'aller me coucher, j'ai jeté un œil sur mon Dendrobium et en soufflant un peu sur le marc de café, j'ai vu les petits insectes se mettre à courrir partout comme si de rien n'était. Pire : on dirait même que la caféine les a dopés. On n'est pas rendu...

J'ai alors pulvérisé de l'eau pour qu'en séchant les bestioles soient prises au piège et je suis partie me coucher le cœur plein d'espoir.

Ce matin, je me précipite vers mon orchidée, je souffle sur le marc de café et ... et c'est toujours la fiesta là-dessous. Je ne vais donc pas y échapper : je vais devoir passer en billes d'argiles mes quatre dernières orchidées qui sont encore dans du compost. Ensuite je vais laver au jet de douche toutes les autres qui sont déjà en billes d'argile, puis je ne vais pas arroser pendant une semaine le temps que tout se dessèche (bestioles comprises). Re-rinçage la semaine prochaine avec en plus dans l'eau d'arrosage une dilution au marc de café ou de restes de thé, il paraît que ça peut aussi marcher.

Et sinon je passerai à l'insecticide bio, mais le problème c'est qu'en général avec ces produits on ne peut traiter que 2 fois par an, sinon il y a un risque pour la plante.

En tout cas, j'espère que tout cela n'abîmera pas mon Dendrobium, sa floraison est tellement belle...

Mon Dendrobium Diggibum du temps de sa splendeur

La suite de l'histoire : Les envahisseurs d'orchidées (ou quand l'insecticide est vôtre dernier espoir..)

samedi 23 juillet 2011

Tuer les insectes de mes orchidées avec du marc de café

Je déclare la guerre aux envahisseurs indésirables ! Sus aux insectes ! Qu'on les pendent haut et court !

Vous aurez compris: je n'en peux plus des larves d'insectes qui ont envahi les pots de mes orchidées.
Je me suis rendue compte de l'ampleur problème récemment en inspectant minutieusement les pots de mes plantes. Ces bestioles sont tellement minuscules qu'à moins de regarder très attentivement on ne les repère pas, d'autant plus qu'elles se cachent à la moindre alerte.

En fait je pense que la propagation s'est faite par l'eau d'arrosage : et oui, par soucis d'écologie et d'économie d'eau, je baignais toutes mes orchidées dans la même eau... Ah, bravo l'écologie ;-(

Donc maintenant, j'en ai dans toutes mes orchidées même celles que j'avais rempotées en billes d'argile... J'ai laissé plusieurs fois le substrat sécher et ça a plutôt bien marché : ensuite quand j'ai passé les pots sous l'eau, il y avait plein de cadavres de larves qui sont partis dans l'eau de rinçage.

Sur mes 18 orchidées, 4 sont encore dans du compost (Dendrobium Nobile, Dendrobium Kingianum, Dendrobium Diggibum et petit Zygopetalum Louisendorf), et comme le compost prend trop de temps pour sécher complétement (surtout que ces derniers jours les températures sont horriblement automnales...), j'ai décidé de tester un traitement au marc de café. J'en utilise souvent pour mes autres plantes d'intérieur et celles de mes balconnières, mais je ne l'ai jamais appliqué sur mes orchidées.
J'ai pas mal cherché sur internet, mais je n'ai pas trouvé beaucoup de retours d'expérience, alors j'ai pris mon courage à deux mains, et je me suis lancée.

Le marc de café : une arme redoutable contre les insectes ?

Ma victime est mon Dendrobium Diggibum qui va me servir de cobaye : j'ai disposé du marc de café sur toute la surface du compost et je vais laisser poser jusqu'à demain. Ensuite, je vais rincer le tout à grandes eaux et s'il reste des larves, je passerai mon Dendrobium en hydroculture sur billes d'argile.

Dans tous les cas, si le marc de café de ne semble avoir abîmé les racines, je vais en mettre dans tous les pots de mes orchidées mais plutôt sous forme diluée dans l'eau d'arrosage.

Alors est-ce que le marc de café est une bonne arme pour le jardinier ? Réponse demain.


Mon Dendrobium Diggibum et son cataplasme au marc de café

vendredi 22 juillet 2011

Mes orchidées bourgeonnent - la suite

Et voici la suite de la vie bourgeonnante de mes orchidées, et j'espère qu'elle sera très rapidement florissante ;-)

Mon Dendrobium Polar Fire et mon petit Phalaenopsis blanc (à ne pas confondre avec mon mini Phalaenopsis blanc ;-) ont dû être vexés de ne pas faire partie de mon dernier article sur les nouvelles pousses de mes orchidées, car cette semaine j'ai découvert qu'ils avaient tous les deux poussé le bourgeon.
Timidement, certes, mais suffisamment pour qu'on devine déjà une nouvelle petite feuille sur mon Phalaenopsis et un bourgeon de racine ou de canne sur mon Dendrobium Polar Fire.

Mon Dendrobium Nobile qui n'arrêtait pas de pousser, pousse encore et mon Dendrobium Kingianum et sa troupe de keikis aussi.

Et voici les photos des stars du jour :

La nouvelle feuille de mon petit Phalaenopsis blanc est encore bien cachée...

La nouvelle canne de mon Dendrobium Polar Fire a bien poussé.

Un petit bourgeon est apparu au pied de la nouvelle canne de mon Dendrobium Polar Fire.

Et non, je n'ai toujours pas séparé les keikis de mon Dendrobiums Kingianum.

Les nouvelles cannes de mon Dendrobium Nobile poussent sans fin ;-)





Pour suivre la croissance de mes orchidées : Mes orchidées bourgeonnent - 3


mardi 19 juillet 2011

Sauvetage de mon grand Phalaenopsis blanc : passage en hydroculture totale

Il y a presque un mois, j'ai acheté "en soldes" un très grand Phalaenopsis blanc qui avait l'air mal en point : planté dans un tout petit pot rempli de sphaigne, ses racines étaient assez abîmées et débordaient de partout.

Après un rempotage immédiat en billes d'argile, au bout de quelques temps j'ai remarqué que mon Phalaenopsis commençaient à dégager une odeur de moisi, puis une de ses feuilles s'est ramollie et cette semaine la dernière fleur qui venait de s'ouvrir a brusquement fané. Et cerise sur le gâteau en regardant entre les racines, j'ai découvert des petits filaments trahissant la présence d'araignées...

J'ai donc décidé de tenter l'hydroculture totale pour essayer de sauver mon orchidée, et pour cela j'ai acheté :
- un nouveau vase d'env. 25cm de haut et resserré à l'ouverture (moins de 6€ en soldes chez Casa)
- un sachet de granulés de charbon filtrant pour aquarium (je n'ai pas trouvé les cubes) à moins de 5€ le sachet
- un sachet de ouate filtrante pour aquarium à moins de 5€


Mon Phalaenopsis blanc avant rempotage :

Mon Phalaenopsis dans sa bouteille de Volvic 3l

On voit bien la dernière fleur de mon Phalaenopsis qui s'est fanée

Seules les racines aériennes de mon Phalaenopsis sont encore vertes

Les racines de mal en point de mon Phalaenopsis

Les racines mal en point de mon Phalaenopsis (2)

Pour éviter d'abîmer encore plus les racines de mon Phalaenopsis lors du "dépotage" j'ai simplement découpé la bouteille dans laquelle je l'avais mis et j'ai délicatement retiré les billes d'argile :

Les racines moisies de mon Phalaenopsis, c'est désespérant...

Ce qu'il reste des racines de mon Phalaenopsis après "élagage"

Pour le passage en hydroculture totale, au fond du vase, j'ai mis environ 2 cm d'eau peu minéralisée (Mont Roucous) et des granulés de charbon (rincés plusieurs fois à l'eau claire) pour éviter que l'eau ne devienne saumâtre :

Le vase avec les granulés de charbon et la ouate filtrante

Ensuite, j'ai pris un pot transparent que j'avais percé de plusieurs trous pour l'aération, au fond j'ai posé un petit tapis de ouate filtrante pour poser les racines dessus et éviter qu'elles ne soient en contact direct avec l'eau pour l'instant (comme j'ai coupé les racines, je ne voudrais pas qu'en baignant dans l'eau elles se remettent à pourrir) :

Mon Phalaenopsis presque installé dans son nouveau vase

Et enfin, pour conserver l'humidité dans le vase et limiter les risques de nouvelles invasions d'insectes ou acariens, j'ai "bouché" l'ouverture du vase en comblant avec de la ouate tout l'espace compris entre le pied de mon orchidée et le bord du vase. Et voilà le travail ;-) en espérant que ce sera suffisant pour sauver mon orchidée. Affaire à suivre...

Mon Phalaenopsis installé en hydroculture totale.


La suite de l'histoire : La lente rémission de mon grand Phalaenopsis blanc.

dimanche 17 juillet 2011

Mes orchidées bourgeonnent !

Après de belles floraisons au printemps, mes orchidées se mettent à bourgeonner à foison depuis quelques semaines.
Et ce qui est vraiment impressionnant c'est la rapidité à laquelle les nouvelles pousses se développent, on pourrait presque les voir pousser à l'oeil nu ;-)

Pour l'instant, sur certaines orchidées je ne sais pas encore s'il s'agit de nouvelles hampes florales, de nouvelles cannes ou de nouveaux pseudo-bulbes, mais qu'importe, l'important c'est que ça pousse ;-)

Voici quelques photos de mes Dendrobium Diggibum, Dendrobiums Phalaenopsis, Brassia Maculata, Minis Phalaenopsis, Mini Zygopetalum Louisendorf, Oncidium Goldiana et Oncidium Leucochilum :


La nouvelle canne de mon Dendrobium Diggibum (découverte cette semaine)


La nouvelle canne d'un de mes deux Dendrobiums Phalaenopsis (découverte cette semaine)


La nouvelle canne de mon deuxième Dendrobium Phalaenopsis (découverte cette semaine)

Le nouveau pseudo-bulbe de ma Brassia Maculata qui pousse tranquillement


Mon Mini Phalaenopsis blanc pousse de partout : au moins 3 nouvelles racines et 1 petite feuille !


Mon Mini Phalaenopsis mauve et (j'espère) sa nouvelle hampe florale et sa nouvelle feuille en pleine croissance


La nouvelle pousse de mon Mini Zygopetalum Louisendorf s'est bien développée


Autre découverte de la semaine : les 2 nouveaux pseudos-bulbes de mon Oncidium Goldiana qui est encore en floraison


La palme de la croissance rapide pour le nouveau pseudo-bulbe de mon Oncidium Leucochilum